Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


"Le refuge des opportunistes économiques et politiques"

Publié par medisma sur 21 Septembre 2013, 18:48pm

L’inflation monétaire et la guerre ou le duo infernal Bernanke-Obama

 

La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent une prospérité temporaire, les deux conduisent à la ruine permanente. Mais toutes les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques“. Ernest Hemingway (Septembre 1932)

 

Si la crise économique et financière occidentale, dont la cause principale est la répudiation unilatérale par les USA en août 1971  de la convertibilité du dollar US en or entre banques centrales instituée par les accords de Bretton-Woods de 1944,  dure grosso modo depuis la fin des “Trente Glorieuses” (1944-1974) et va en s’amplifiant, c’est tout simplement parce que les pouvoirs publics (Etats et banques centrales) aux USA et en Europe s’obstinent à refuser toute réforme du Système monétaire et bancaire international dans le sens du rétablissement de l’étalon-or et de la suppression du mécanisme des réserves fractionnaires.

Indépendamment de leurs recours permanents (alternatif ou simultané) à l’inflation monétaire (Quantitative Easing et autre création de monnaie papier ex nihilo sans limite) et à la guerre, pour gagner du temps et tenter de sauver leur non-Système, les pouvoirs publics n’ont pas de cesse d’organiser la répression financière augmentant ainsi le risque d’effondrement systémique global.

Certains analystes prédisent la réactivation de la guerre américaine contre la Syrie:    http://www.geopolintel.fr/article731.html

 

Les USA étant dans l’ “œil du cyclone”, c’est d’eux que viendra le tsunami mondial puisque LA FEDERAL RESERVE US, n’étant apparemment plus en mesure de diminuer et a fortiori de cesser sa politique de QE, S’EST CONDAMNÉE A LA FUITE PERPÉTUELLE EN AVANT VERS LA DESTRUCTION DE SA MONNAIE DE PAPIER QUI EST -HÉLAS POUR NOUS TOUS- ENCORE LA MONNAIE MONDIALE. Tsunami caractérisé d’abord, par la chute de leurs obligations d’Etat (en cours), puis par la chute du dollar US (nous y sommes), et enfin par le krach des actions US (qui arrive) terminant nécessairement la séquence.

Les expérimentations de la Fed ou le saut dans le vide :

 

 

Même Warren Buffet le reconnait (”Buffett Says Federal Reserve Is Greatest Hedge Fund in History”!), la Fed est devenue que le plus grand Fonds hautement spéculatif de l’histoire… destiné à faire un jour FAILLITE.

 

Vous trouverez ci-dessous le texte de la dernière conférence prononcée par P. Leconte.

pourquoi-et-comment-en-finir-avec-la-rac2a9pression-financiac2a8re-organisac2a9e-par-les-etats-et-les-banques-centrales

 

Nous n’avons rien à ajouter à nos derniers commentaires sur les métaux qui restent valables...

Le US Dollar Index étant proche de casser ses supports précités, le franc suisse, l’euro, la livre sterling et même le yen japonais sont, comme nous l’avions pronostiqué, en bonne position pour fortement remonter, l’or et l’argent-métal suivant - avec le pétrole brut et plusieurs autres matières premières (cuivre par exemple)- le mouvement. Marchés sur lesquels il y a beaucoup plus à gagner que sur les actions puisque mercredi soir, après la décision choquante de la Fed de poursuivre son QE, le DJIA n’est monté que de 0,95% pendant que le franc suisse contre dollar US montait de 1,51%, l’or montait de 4,18%, l’argent-métal montait de 5,51%. Pour rechuter les jours suivants, ce qui signifie que les investisseurs sont en pleine confusion...

  • Le duo infernal Bernanke-Obama, sorte de deux “pieds nickelés” dont la crédibilité avoisine zéro, incarnations emblématiques de  l’inflation monétaire et de la guerre qui resteront dans l’histoire comme les deux plus mauvais dirigeants américains, va devoir maintenant faire face à la fronde du Congrès US (la Chambre des Représentants républicaine surtout) qui, étant le dernier bastion de résistance aux entreprises destructrices des “deux opportunistes économiques et politiques” (pour reprendre la citation d’Hemingway) sus-nommés, n’acceptera une nouvelle augmentation de la dette publique qu’en échange d’un minimum de remise en ordre de la dérive sans fin des finances publiques US (en particulier de l’Obamacare). Avec, comme d’habitude, le risque de défaut sur la dette US qui pourrait bien un jour ne plus rester virtuel mais se produire effectivement… Étant donné que la Fed de Bernanke va continuer l’extension ad infinitum de son bilan pourri et que l’Administration Obama va continuer d’endetter sans limite les USA, avec à terme l’hyper-inflation (cette fois-ci c’est désormais certain) qui résultera de ces deux dérives.

 

http://www.businessinsider.com/government-shutdown-bill-defund-obamacare-vote-pass-2013-9

http://www.huffingtonpost.com/sanjay-sanghoee/killing-wall-street-putti_b_3880475.html

 

Espérons, en dépit de tous les problèmes structurels et conjoncturels de la construction européenne et de l’euro comme de ceux que l’Allemagne posent du fait de sa conduite hégémonique, que Merkel et sa coalition soient réélues en Allemagne ce week end pour qu’avec la Bundesbank elle continue d’éviter à l’Union européenne de tomber dans une situation de chaos budgétaire et monétaire à l’américaine ou à la grecque, dans laquelle les socialistes allemands revenus aux affaires, alliés à tous les François Hollande qui s’obstinent à couler leurs pays, pourraient faire plonger l’ensemble de la malheureuse Europe. Entre deux maux, il faut choisir le moindre.

Le pronostic vital du dollar US est désormais engagé. Bien que la devise des USA ait déjà fait quatre fois faillite, la cinquième sera définitive puisqu’il n’y aura alors plus d’autre solution pour remplacer la monnaie-papier gagée sur le néant que de revenir à la monnaie-marchandise c’est-à-dire à l’étalon-or sous une forme ou sous une autre.

 

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-dollar-americain-a-deja-fait-quatre-fois-faillite.aspx?article=3830954684G10020&redirect=false&contributor=Sign%c3%a9+V%c3%a9ner

  •  
  • Il y a encore beaucoup de baissiers sur l’or et l’argent-métal, les bullion banks et les banques centrales occidentales ne renonceront pas facilement à casser leurs prix… ce qui signifie que la haute volatilité desdits prix continuera. Il y a une véritable guerre de l’or parce qu’il s’agit pour les manipulateurs d’empêcher les épargnants de trouver un refuge sûr. Raison pour laquelle il faut gérer l’or et l’argent-métal que l’on détient et ne pas rester passif avec les positions que l’on possède.

 

·A tous ceux qui s’intéressent à l’or, nous recommandons la lecture du livre récemment paru de Nicolas Perrin, “Investir sur le marché de l’or”, éditions Arnaud Franel, 15 euros.

 

  • L’indice XAU des actions des sociétés minières, n’ayant pas été en mesure  de casser sa résistance vers 115,71 (sa moyenne mobile à 200 jours) lors de son récent rally, devrait rechuter lourdement vers 64 son point bas de 2008, ce qui illustre notre thèse maintes fois répétées qu’il ne faut pas acheter les métaux sous la forme des actions des sociétés minières mais directement (physique et autres instruments) puisque la plupart desdites sociétés sont, aux niveaux actuellement bas des prix des métaux, dans des situations financières désespérées (ce qui est d’ailleurs à terme positif pour les prix métaux eux-mêmes puisque leur production devrait continuer structurellement de diminuer). Le DUST (l’un des instruments financiers les plus spéculatifs à ne conseiller qu’à ceux qui sont prêts à prendre des risques importants mais pouvant rapporter vite et très gros si l’on est dans le bon sens) pourrait ainsi remonter violemment (vers 75 - 80). Surtout si l’on se dirigeait vers le KRACH DES ACTIONS (en général) et la reprise (temporaire) des obligations, cette dernière que veulent la Fed et les autres banques centrales ne pouvant pas être obtenue sans que se produise la chute des actions.
  • (FMG)

 

"Le refuge des opportunistes économiques et politiques"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents