Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Dans le Royaume de la Hollandie et le trouble jeu de Mr Bricolage

Publié par medisma sur 9 Décembre 2013, 21:53pm

Dans le Royaume de la Hollandie et le trouble jeu de Mr Bricolage

 

I- Journal hebdomadaire de la Voix de la Russie

9 décembre 2013

Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de La Voix de la Russie. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par le mainstream médiatique français, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté… 

Au sommaire de cette édition du 9 décembre 2013 
: 

         .Classement PISA : les cancres d’hier étant devenus profs, le niveau des élèves

s’effondre

  • Face à la répression de la Manif pour Tous, la résistance s’organise sur le plan judiciaire et marque des points
  • Entretien avec Julien Theil : le journalisme libre et indépendant existe mais il faut le financer
  • Rencontre entre Vladimir Poutine et le Pape François : unis, les chrétiens peuvent lutter contre un monde unipolaire
  • L’Ukraine face aux tentatives de déstabilisation : témoignage en direct de Kiew, de Laurent Ozon
  • Le trouble jeu de la France en Centre-Afrique : n’est-elle plus qu’une simple compagnie de CRS de l’Oncle Sam ?
  • A l’occasion des Mondiaux 2014 de hockey, venez découvrir la Biélorussie
  • 7ème salon des Beaux-Arts à Moscou : plus d’une centaine d’exposants et d’artistes venus de toute l’Europe.
  • L’émission "A bâton rompu" reçoit l’écrivain Hélène Richard Favre, pour aborder la question des nouvelles guerres de religion.

 

II- Le trouble jeu de la France en Centre-Afrique : n'est-elle plus qu'une simple compagnie de CRS de l'Oncle Sam ?

 

Le trouble jeu de la Hollandie

Comme nous le craignions dans nos précédentes éditions, le scénario à l'ivoirienne semble dramatiquement se répéter en République Centrafricaine. Une fois de plus la France intervient militairement avec le blanc-seing de l'ONU, pour officiellement mettre fin à des massacres de civils et « sauver des vies humaines », selon son super-président François Hollande et le Ministre des Affaires Étrangères, le philanthrope Laurent Fabius. Charitables déclarations et louables intentions qui masquent difficilement la responsabilité et surtout l'implication de Paris, dans la déstabilisation de ce pays, majoritairement chrétien, livré à une rébellion musulmane venue du Nord. Pourquoi en effet avoir tant tardé pour intervenir, alors que la France maintient sur place une force militaire et ne peut ignorer les affrontements meurtriers opposant depuis de nombreux mois des groupes d'autodéfense de villageois, surnommés « anti-balaka » (ou anti-machettes) à l'ex-rébellion Séléka. Une alliance de groupes hétéroclites arrivée justement au pouvoir en chassant l'ancien président Bozizé en mars 2012... avec la bénédiction tacite de Paris ! Alors volonté politique ou impuissance diplomatique ?

Les enjeux de cette nouvelle opération militaire française, baptisée Sangaris, semblent multiples. Bien que classé parmi les pays les plus pauvres de la planète, en raison de son instabilité, la Centre-Afrique dispose de riches ressources en bois, or, diamants et uranium. Les nouvelles forces armées centrafricaines qui ne sont en réalité qu'un ramassis de milices incontrôlées n'obéissant qu'à des seigneurs de la guerre locaux, mettent le pays sous leur coupe réglée. Sous couvert d'intervention humanitaire et de sécurisation d'une région, que la France a pourtant sacrément contribué à perturber depuis 2011, notamment en Libye et en Côte-d'Ivoire, Paris cherche surtout à s'assurer du contrôle des ressources. Quitte pour cela à conforter un pouvoir minoritaire et illégitime, en désarmant des milices chrétiennes qui chercheraient à se venger sur des populations musulmanes, notamment d'origine Peules, des multiples exactions, violences et pillages à répétition dont elles sont victimes. Rien de mieux en tout cas pour attiser un conflit ethnico-confessionnel que de croire qu'un gouvernement d'obédience musulmane puisse diriger un pays comportant 80 % de chrétiens. À ce stade, ce n'est plus de l'incompétence mais une réelle politique de tension permanente et les masques tombent enfin, malgré les grandes déclarations de principe prononcées lors du sommet sur la sécurité et la coopération qui se tient actuellement.

ProRussiaTV  /  lun., 09 déc

Dans le Royaume de la Hollandie et le trouble jeu de Mr Bricolage
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents