Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


La crise en Ukraine, les morts de Maïdan et le silence des médias : Une enquête dévastatrice

Publié par medisma sur 28 Avril 2014, 20:50pm

Morts du Maïdan : l’enquête dévastatrice d’une télé allemande

 

Le silence des médias sur cette enquête est impressionnant, alors que l’information est explosive. Une enquête internationale devrait être diligentée très rapidement pour éclaircir les faits. Et l’élection du 25 mai devrait être reportée dans l’attente des conclusions. 

 

 

On se souvient que les morts de la place Maïdan ont été à l’origine du renversement du pouvoir élu en Ukraine.

On se souvient aussi d’un entretien téléphonique entre le ministre estonien des Affaires étrangères, Urmas Paet, et le haut représentant de l’Union Européenne, Catherine Ashton (extrait) :

« Il y a maintenant une conviction grandissante qui veut que, derrière les snipers, ce n’était pas Ianoukovitch, mais quelqu’un de la nouvelle coalition », affirme Urmas Paet.

Le réseau de chaines publiques régionales allemande, l’ARD, a mené son enquête sur ces morts. Les conclusions sont accablantes : les tirs de snipers venaient des étages de l’hôtel Ukrainia, tenu par les manifestants, et les mêmes balles ont été extraites des corps des civils et des policiers.

L’enquête ne démontre pas qui étaient précisément les snipers, mais il est peu probable qu’ils aient pu entrer dans un hôtel tenu par les manifestants, occuper une partie d’un étage et tirer à de nombreuses reprises, sans être inquiétés ni contrôlés. Ce qui laisse penser qu’il s’agit de membres des insurgés. Et à tout le moins, cela annule la version officielle, qui n’a jamais pris en compte l’hôtel Ukrainia comme élément de l’enquête. La présomption de coup d’État se renforce donc.

La vidéo ci-dessous relate cette enquête (un résumé en allemand se trouve ici). Elle est sous-titrée en français. On voit le procureur (du parti d’extrême-droite Svobodan) annoncer que les auteurs des tirs sont des unités de police sous les ordres directs de l’ancien président. C’est la version officielle. On voit aussi son peu d’enthousiasme à répondre aux questions du journaliste allemand sur les snipers de l’hôtel Ukrainia.

Dans l’enquête, des participants du Maïdan témoignent. À la fin, le journaliste ne croit plus à la version de Kiev. Avec cette enquête, la version des putschistes, qui alimente les positions américaines et européennes, s’effondre.

Le pouvoir en place à Kiev est dès lors suspect de meurtres en masse, et l’actuel Premier ministre Yatsenyuk, soutenu par l’Otan et par le Département d’État américain, devrait être arrêté et entendu par une commission indépendante.

Lire la suite sur Agoravox

 

La crise en Ukraine, les morts de Maïdan et le silence des médias : Une enquête dévastatrice
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents