Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Attention aux escroqueries aux ordres de virements bancaires

Publié par medisma sur 22 Août 2014, 20:14pm

Virements bancaires frauduleux : Les nouvelles techniques des escrocs et comment les prévenir 

 

 

Les entreprises françaises se sont fait dérober plus de 250 millions d’euros par des escrocs qui procèdent à des virements internationaux. Voici leurs techniques et les parades à mettre en œuvre. Les particuliers doivent aussi être très vigilants depuis la mise en place de la norme SEPA.

 

Alerte aux escroqueries ! Les entreprises françaises accusent un préjudice de 250 millions d’euros en raison de virements bancaires internationaux frauduleux pour lesquels plusieurs procédures judicaires sont actuellement en cours. C’est ce que Jean-Marc Souvira, commissaire principal à l’Office central de la répression de la grande délinquance financière révèle dans une vidéo  diffusée par la FBF, la fédération bancaire française, destinée à sensibiliser les responsables d’entreprises sur les risques encourus.

Selon la police judicaire, les escrocs utilisent principalement quatre techniques pour arriver à leurs fins. La première, classique, s’appuie sur l’usurpation de la signature d’un dirigeant d’entreprise, puis par la transmission d’un faux ordre à la banque. La deuxième, dite « à la nigériane » car les auteurs agissent depuis l’Afrique de l’ouest, requiert un faux mail informant d’un changement de coordonnées. Ainsi, une société de Clermont-Ferrand a été victime d’un arnaqueur qui lui a envoyé un mail à l’en-tête d’un sous-traitant asiatique l’informant qu’à la suite de dysfonctionnements bancaires, le paiement de sa prochaine facture devait s’effectuer sur un autre compte. Plus redoutable et incroyable, l’escroquerie « au Président » génère des détournements de plus d’un million d’euros chacun. Une personne s’adresse au téléphone à un comptable de l’entreprise en se faisant passer pour le P-DG. Il lui signifie qu’il est en déplacement et a un besoin urgent de ses services pour un virement vers l’étranger en vue d’une opération confidentielle (OPA, contrôle fiscal…). Pour davantage de crédibilité, l’employé reçoit les coordonnées du compte à créditer accompagné d’une facture sur laquelle est apposée un copier-coller de la vraie signature du dirigeant. Sophistiquée, cette arnaque nécessite de bien connaître l’entreprise et son environnement. Enfin, les failles de la norme SEPA (Single euro payments Area) qui doit faciliter les paiements dans la zone euro, sont également exploitées, y compris pour escroquer les particuliers. Ainsi, une entreprise de Montpellier a été contactée par un faux informaticien d’une banque qui a réussi à convaincre son interlocuteur de se connecter à un faux site, sous prétexte de mises à jour. L’escroc a ensuite ordonné des virements car, avec SEPA, la banque ne vérifie plus si les ordres ont bel et bien été ordonnés par l’entreprise.

Face à la recrudescence des actes frauduleux, la FBF, via sa vidéo, cherche à sensibiliser les responsables des entreprises. Mais, elle leur rappelle également que « les virements sont irrévocables ». Si une société (ou un particulier) victime d’une telle arnaque ne réagit pas rapidement auprès de son banquier pour stopper le virement, il lui sera impossible de récupérer son dû, si ce n’est au terme d’une procédure judiciaire souvent très longue. Quelles sont les parades ? D’abord, la sensibilisation des collaborateurs quant à des demandes inhabituelles de mouvements financiers, ainsi que l’organisation stricte des délégations de signatures. Ensuite, le système SEPA, s’il est perfectible, fait aussi obligation aux banques de mettre en place une liste de débiteurs autorisés de façon à éviter tout mouvement vers des comptes inconnus (lire l'article Les fraudeurs peuvent désormais prélever de l'argent sur votre compte très facilement ) désormais. Une entreprise (ou un particulier) peut ainsi ajouter et retirer de la liste les partenaires avec qui elle travaille et interdire de fait tout mouvement vers un débiteur non enregistré préalablement. Malheureusement, cette information reste encore insuffisamment diffusée auprès des clients !

 

Comment prévenir les escroqueries aux ordres de virements internationaux dans les entreprises

 

La Fédération Bancaire Française (FBF), avec la Direction centrale de la Police Judiciaire, souhaite attirer l'attention des entreprises sur la vigilance nécessaire dans le cadre de leurs opérations de virements, notamment à l'international. Une courte vidéo (4 mn) reprend les interviews de deux spécialistes : Jean-Marc SOUVIRA, Chef de l'Office central de la répression de la grande délinquance financière à la Police Judiciaire, et Willy DUBOST, Directeur systèmes et moyens de paiement FBF.

Leurs principaux rappels :
- le virement doit faire l'objet de procédures au sein de l'entreprise
- des rappels aux équipes doivent être renouvelés régulièrement
Dans les entreprises, les responsables doivent être particulièrement alertés par des demandes urgentes de virement, venant de personnes non habituelles (y compris des dirigeants de groupes ou d'entreprises), le plus souvent hors Union Européenne et ce quelles que soient les raisons évoquées.

 

Les virtuoses de l'arnaque aux virements

Opérant de l'étranger, bien informés et maniant avec aplomb et habileté les ressorts psychologiques, ces pros de l'escroquerie financière abusent leurs victimes. A force d'insistance, ils réussissent souvent leur coup. Il serait pourtant facile de les contrer. 

Sources : Capital.fr / Fédération Bancaire Française (FBF) / lexpansion.lexpress.fr

 

 

Attention aux escroqueries aux ordres de virements bancaires
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents