Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Charlie Hebdo : L'impensable !

Publié par medisma sur 13 Janvier 2015, 21:09pm

Charlie Hebdo : L'impensable !

 

I- Siné à propos de Charb, Cabu, Wolinski : "Ils bouffaient tous avec le pouvoir"

 

 

Le dessinateur Siné s’exprime sur ses anciens collègues de Charlie Hebdo dans une interview de 2009 :

 

II- Récitation du Coran : une rescapée de Charlie Hebdo contredit le témoignage de Fourest

 

Selon Caroline Fourest, un terroriste aurait promis d’épargner une journaliste en échange d’une « récitation du Coran » : l’intéressée dément formellement.

Dans la nuit de lundi à mardi, le site de l’hebdomadaireMarianne a mis en ligne un entretien avec Sigolène Vinson, survivante de l’équipe de Charlie Hebdo.

Mercredi 7 janvier, quelques heures après l’attentat qui a frappé le journal satirique, Caroline Fourest avait tenu les propos suivants sur France 2 :

À une heure de grande écoute et sur le service public audiovisuel, l’éditorialiste controversée (qui a intenté un procès contre l’auteur de ces lignes – NdR) avait catégoriquement affirmé que le terroriste aurait demandé à la rescapée de « réciter le Coran » afin de demeurer vivante.

C’est faux selon Vinson :

Assurant rapporter à son tour les mots de la jeune quadragénaire, l’essayiste Caroline Fourest, ex-collaboratrice de Charlie Hebdo, ajoutait : « Il lui a dit : "Récite le Coran, et je t’épargne" ». Ce que réfute aujourd’hui Sigolène Vinson. Tout comme l’injonction à porter le voile : « Je vois mal comment j’aurais pu réciter le Coran… »

Le seul moment de doute exprimé à l’antenne par Fourest avait curieusement porté sur la couleur des yeux de l’assaillant.

Détail à souligner : d’après Vinson, l’assassin a bien évoqué le Coran mais pas dans les termes tenus par Fourest. Il n’est plus question d’une injonction immédiate (récitation contre vie sauve) mais d’un encouragement pour l’avenir.

« Il a continué : "Ce n’est pas bien ce que tu fais." Dans l’instant, je me suis demandée : "Mais pourquoi est-ce qu’il me dit ça ? C’est très bien, ce que je fais." Ensuite, il a poursuivi : "Ce n’est pas bien, mais je ne vais pas te tuer. Puisque je t’épargne, tu pourras lire le Coran."

Cette différence n’atténue en rien le caractère sinistre de leur échange : elle confirme simplement l’inclinaison de Fourest aux approximations factuelles.

 

Source : hichamhamza.wordpress.com

 

 

III- L’Union sacrée ?
Sans nous !

Source : Le petit Quimonte illustré

Tout à l’heure le N°10 de la rue Nicolas Appert crachait le sang. 

La foule tétanisée cachait son angoisse, et les Zélites faisaient leur numéro en crachant l’abjection. 
Ou la Bêtise crasse. 
Fourest au JT de 20 heure France 2 : « Il y avait une jeune journaliste, une jeune contributrice de Charlie Hebdo, qui a eu la kalachnikov sur le nez (sic) et il lui a dit : « Récite le coran et je t’épargne ». Et elle récitait ça en boucle, elle disait « il m’a dit ça, il avait de très beaux yeux bleus (resic), il m’a dit ça. » 
« Ou de très beaux yeux...Je ne sais plus » Ben voyons ! Le Bleu ça va ça vient, sous les chemtrails embrumant la conscience... 
Les yeux bleus de Soral ? 
Haziza : « Depuis des années Charlie Hebdo était ciblé par les fascistislamistes Soral & Dieudonné M’bala. A mettre hors d’état de nuire »  ! Twitter. 
Ignoble !

Et ces deux personnages sont les protégés de monsieur le Premier ministre Valls ! 
Pour HaZiza nul n’en ignore depuis la sortie hystérique du Premier Flic à l’université d’été. « Quand un journaliste, Monsieur Haziza » etc, etc... 
Quant à la Fourest, cette langue de vipère ne raconte-t-elle pas dans son dernier livre « Inna » comment elle était en ligne directe avec Valls lors des agressions Femen ? 
C’était le 13 janvier 2013, une fois n’est pas coutume les Femen à poils furent embarquées par la police dans un panier à morues, direction le commissariat ! Caroline Fourest écrit : 
« A peine cinq minutes se sont-elles écoulées, que Manuel Valls m’appelle sur mon portable. Il vient aux nouvelles en demandant “Vous êtes arrêtées” ?, et ajoute aussitôt “J’appelle le préfet et je me renseigne”. Une fois arrivées au commissariat, les Femen sont toutes libres  ». [
1]. Source

 

Hollande appelle à l’Union sacrée ? Avec qui ? La lie d’assassins que son gouvernement arme et bagage depuis 2012 en Syrie ? 
Voici en quels termes s’exprime le site iranien Irib : 
« Par simple appât de gain, pour quelques milliards de pétrodollars, les ministres français ont fait de Riyad et de Doha , leur temple ,tournant le dos aux idéaux que la France non américanisée des années 50 60 défendaient encore ! Paris a voué aux gémonies la Syrie , ce pays dont la population lui vouait elle, amour et intérêt et respect.. 
"La France" a voulu la tête d’Assad et avec elle , la fin de l’Etat nation syrien : elle l’a voulu et elle a fait tout pour : la pseudo coalition nationale, ce cocktail d’assassins, de vendus, de terroristes a trouvé en France son meilleur refuge ; les traîtres à l’Etat syrien ont été hébergés sur le sol français, la France a favorisé le trafic d’armes à destination des terroristes takfiris et s’est ligué systématiquement sur la ligne belliciste d’une Turquie né ottoman, d’un Qatar fou, des Frères musulman et enfin d’une Arabie assoiffé du sang des non wahhabite… 
"La France" s’est rendue complice des atrocités commises tour à tour en Libye, en Syrie, en Irak … alors qui a tué les caricaturistes de Charlie Hebdo ? La réponse est dans la question…
 »Source

 

"La France" c’est à dire le gouvernement "français". 
Alors, l’union sacrée de tous les ’Sans-dents’ contre "le terrorisme", pour imposer le pacte de responsabilité, la loi Macron et le Gender à l’école ? 
Disons le : l’ennemi de la France, de son peuple, de sa paix, de sa grandeur, de sa prospérité c’est d’abord et avant tout ce gouvernement de guerre civile, vomi par les plus larges masses [2], et qui veut se servir de ces assassinats monstrueux pour instaurer sa dictature policière.

 

Post-scriptum 
Vous voudrez bien lire ou relire La deuxième partie de CECI, qui prouve que tout le monde n’est pas tombé de la dernière pluie de balles d’AK-47 !

 

 

 

 

 

Notes

[1] Inna. C. Fourest

[2] Exceptée la populace des bobos parisiens, mais Paris ne votait il pas OUI au traité constitutionnel à 80% quand la France entière disait NON ! à 55% ?

 

 

IV- Quand Charlie Hebdo faisait l’apologie du terrorisme

Source : http://quenelplus.com/

 
À l’heure où Dieudonné est poursuivi pour une petite diatribe satirique, replongeons-nous un instant dans un passé assez proche afin de redécouvrir ensemble la une du journal hebdomadaire Charlie Hebdo du 10 octobre 2012 :

Que peut-on y voir ? Hormis le très gentil épitaphe laissé sur la tombe par un proche aimant, le titre du dessin ne laisse en aucune façon place au doute. Aucune réserve n’est permise, le message est clair ! Le dessinateur Riss réclame toute honte bue le retour d’entre les morts du terroristo-salafisto-islamisto-philatéliste Mohamed Merah, à la manière d’un zombie qui parviendrait à s’extraire lui-même de sa propre tombe, le poing dressé vers le ciel comme pour tous nous faire comprendre qu’il est de retour pour assassiner de nouveau l’Innocence.

Faut-il trembler ? Faut-il avoir le sang qui se glace ? Faut-il avoir froid dans le dos ? Tu veux un thé ? Autant de questions qui nous saisissent et s’imposent à nous tant elles nous paraissent nécessaires !

Déjà, les ragots vont bon train et les mauvaises langues s’en donnent à cœur joie. Des cerveaux malades affirmeraient que « Charlie Hebdo a été entendu » ou encore que « lorsqu’on demande le retour de quelqu’un et qu’il revient, il ne faut pas revenir se plaindre qu’il est reviendu ».

Qu’a fait le ministre de l’Intérieur de l’époque ? Rien ! Une enquête de fond semblait pourtant impérative. Par une absence de réaction, le ministre n’a-t-il pas lui même encouragé des gens à passer à l’acte ?

Par ce laxisme intolérable, n’est-il pas d’une certaine manière et à son niveau, un des cerveaux des attaques du 7 janvier 2015 ? Qui sont les vrais responsables ? Qui propage l’idéologie de haine ?

Nous vous laissons juges.

Charlie Hebdo : L'impensable !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents