Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Jon Stewart: ’I am Dieudonné’, Fak the French hypocrisy - The Daily Show

Publié par medisma sur 18 Janvier 2015, 18:38pm

Le présentateur américain Jon Stewart pointe l’hypocrisie française en matière de liberté d’expression

Dieu­donné défendu en Amérique

Jon Stewart: ’I am Dieudonne’, Fak the French hypocrisy - The Daily Show 

Alors que Dieu­donné a été placé en garde à vue en début de semaine et accusé d’apolo­gie du terro­risme, l’humo­riste a reçu l’éton­nant soutien de Jon Stewart, célèbre présen­ta­teur améri­cain.

La France est plus que jamais au centre de l’atten­tion de la presse inter­na­tio­nale depuis les atten­tats de la semaine passée. Les chefs d’États de nombreux pays sont appa­rus en masse à Paris pour affi­cher leur unité face à la barba­rie, plusieurs entre­prises ont promis de faire des dons à Char­lie Hebdo et les chaînes d’infor­ma­tion étran­gères diffusent en boucle des images de l’Hexa­gone. Voilà désor­mais que Dieu­donné fait à son tour parler de lui à travers le monde. Hier, lors de l’émis­sion améri­caine The Daily Show, le célèbre présen­ta­teur Jon Stewart a consa­cré l’une de ses rubriques au cas de l’humo­riste français.

Jon Stewart, dont l’émis­sion réunit quoti­dien­ne­ment des millions de télé­spec­ta­teurs, est d’abord revenu sur la marche répu­bli­caine orga­ni­sée en France le 11 janvier dernier. Le présen­ta­teur s’est ému de voir un pays placer la liberté d’expres­sion au devant de ses prio­ri­tés. « C’est magni­fique, s’est-il exclamé, la posi­tion de la France sur la liberté d’expres­sion est la même que sur la ques­tion des maîtresses : il n’y a pas de limites. »

Il a alors diffusé des extraits de chaînes de télé­vi­sion améri­caines rela­tant l’arres­ta­tion de Dieu­donné pour apolo­gie du terro­risme (l’humo­riste avait publié le message « Je Suis Char­lie Couli­baly » au soir du 11 janvier). « J’ai envie de dire à ce mec d’aller se faire foutre, mais en même temps, on était tout juste dans les rues de New York avec des pancartes, en train de crier “liberté d’expres­sion”. », a commenté Jon Stewart avant d’ajou­ter : « Je suis confu­sed. »

Lire la suite de l’article sur gala.fr

 

La vidéo (en anglais non-sous-titré) :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents