Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Sommes-nous à la veille d'une déflagration infernale ?

Publié par medisma sur 25 Février 2015, 21:27pm

Sommes-nous à la veille d’une déflagration infernale ?

 

I- L’OTAN parade à quelques mètres de la Russie

 

 

Un énorme convoi américain a été localisé en Estonie, précisément  à Narva, ville à 93% russophone située à la frontière russe. Le passage de ce convoi a été précédé par un défilé de 1.500 soldats américains, britanniques, lituaniens, lettoniens, hollandais et estoniens.

Tandis que l'Ukraine se trouve toujours à feu et à sang malgré le cessez-le-feu en vigueur (normalement) depuis les accords de Minsk-2, tandis que les USA fournissent toujours des armes au régime de Kiev, parfois revendues, les militaires américains continuent leur déploiement, sans discrétion aucune dans les pays baltes, particulièrement en Estonie.

Ces images en date du 24 février 2015 prouvent l'extrême tension entre Russes et Occidentaux. Et l'on a beau tenté de nous faire croire à un apaisement, la réalité est toute autre, bien plus inquiétante. 

http://arretsurinfo.ch/lotan-parade-a-quelques-metres-de-la-russie/ 

- WikiStrike

 

II- Manoeuvres militaires russes près de l'Estonie et la Lettonie

 

 

La Russie a lancé ce mercredi 25 février de vastes manoeuvres militaires impliquant environ 2000 soldats dans la région de Pskov (ouest), frontalière de l'Estonie et de la Lettonie, pays membres de l'Union européenne, a indiqué une porte-parole du ministère russe de la Défense.

Les exercices, qui impliquent également 500 appareils militaires, prévoient le parachutage en masse de 1500 soldats des troupes aéroportées, a annoncé la porte-parole Irina Krouglova.

Au cours des manoeuvres, qui vont durer jusqu'à samedi, les soldats auront notamment pour but d'envahir et de détruire l'aérodrome d'un ennemi imaginaire, a-t-elle précisé...

La Lituanie voisine, accolée au territoire russe de Kaliningrad, a de son côté annoncé mardi l'intention de rétablir temporairement le service militaire obligatoire en raison de "l'actuel environnement géopolitique".

 

III- Manoeuvres militaires iraniennes dans le détroit d'Ormuz

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, ont entamé aussi, ce mercredi 25 février, des manoeuvres militaires navales dans le détroit d'Ormuz, porte d'entrée du Golfe où sont stationnés plusieurs navires occidentaux engagés dans ‘la lutte contre le groupe Etat islamique (EI)’. Ces manoeuvres, qui se tiennent régulièrement, ont lieu au large de l'île de Qeshm (sud). Leur durée n'a pas été précisée par les médias iraniens.

La télévision d'Etat a notamment montré une attaque par des "missiles de haute précision" tirés depuis la côte et un hélicoptère sur la réplique d'un porte-avions présenté comme américain. Des vedettes rapides d'attaque participaient aussi à l'exercice qui vise à "démontrer la puissance" des Gardiens dans la défense des intérêts de l'Iran dans le Golfe, selon la télévision.

Les Gardiens sont responsables des forces navales dans le Golfe, composées essentiellement de centaines de vedettes rapides équipées de divers types de missiles mer-mer à courte ou moyenne portée, et de sous-marin de poche.
Avec des forces navales estimées à quelque 20 000 hommes par les experts occidentaux, ils ont dans le passé menacé de paralyser le détroit d'Ormuz, par où transite le tiers du trafic pétrolier maritime mondial, en cas d'attaque contre l'Iran. Téhéran affirme que sa doctrine de défense est uniquement défensive.

Ces manoeuvres interviennent alors que la France a engagé lundi son porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de ‘la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis contre l'EI’. Le navire, engagé au côté du porte-avions USS Carl Vinson, croise au large de l'Arabie saoudite pour une mission d'environ huit semaines. La Ve Flotte américaine est stationnée à Bahreïn et le Qatar accueille commandement de l'armée américaine pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale. Un sous-marin nucléaire d'attaque, une frégate de défense anti-aérienne et une frégate anti sous-marine de l'armée britannique sont également sur zone.

 

Source : L’Orient du Jour

 

 

IV- Très rare, vidéo complète d'une explosion nucleaire

D'habitude ces vidéos ne sont dévoilés qu'en partie, cette fois le secret d'État a été levé et nous avons la vidéo en intégralité, le nucléaire est impressionnant de puissance !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents