Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Dettes publiques: quelle est la limite du supportable ?

Publié par medisma sur 16 Septembre 2015, 21:15pm

Dettes publiques: quelle est la limite du supportable ?

Alors que la situation de la Grèce a focalisé l’attention cet été, intéressons-nous à l’endettement public en nous plongeant tout d’abord dans les mécanismes qui le régissent.

Les Etats ont besoin de s’endetter pour combler la baisse de leurs revenus tirés des taxes ou d’autres sources de revenus en cas de ralentissement de l‘économie et ainsi pouvoir fonctionner. Or l’inquiétude des investisseurs sur la capacité des Etats à leur verser la rémunération promise dans le cadre d’obligations peut faire grimper les taux d’intérêt qui leur sont appliqués afin de couvrir le risque d’une défaillance. Les Etats se retrouvent donc à dépenser davantage pour emprunter. C’est ainsi que le ratio dette / PIB continue de s’envoler et que le poids de la dette publique devient encore plus insupportable.

 

Commentaire sur ‘’les Dettes publiques: quelle est la limite du supportable  ? ’’

« A la question posée “Dettes publiques: quelle est la limite du supportable ?”, personne ne peut répondre, même de façon approximative. Ce reportage très bisounours, omet la dette privée qui est bien supérieure à celle publique.
Pour comprendre la dette, il faut s’intéresser à la création monétaire, pour cela, une courte vidéo vaut mille discours. :

 

Une fois compris ce mécanisme simple de création monétaire, il devient évident qu’aucune dette ne peut plus jamais être remboursée ni réduite durablement (c’est le dernier point qui est important, le premier relève de l’évidence).
La Grèce, notamment, a mit en lumière le fait que les banques privées ont fait le deuil il y a longtemps (et pour cause !) du remboursement des dettes qu’elles savent impossible. Le seul objectif est d’équilibrer les comptes d’un état afin que celui-ci s’acquitte des intérêts qui sont une véritable rente de situation à un intermédiaire totalement inutile… »

Source : businessbourse.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents