Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Un mandat d’arrêt émis contre Thomas Fabius aux États-Unis

Publié par medisma sur 29 Octobre 2015, 17:37pm

Un mandat d’arrêt émis contre Thomas Fabius aux États-Unis

Thomas Fabius a empoché pas moins de 13 millions d'euros dans un casino de Chypre. La chance du fils de Laurent Fabius est incroyable pour les statisticiens, et suspecte pour la justice.

Thomas Fabius, le fils aîné de Laurent Fabius, traine avec lui une réputation de flambeur et plusieurs affaires qui pourraient bien embarrasser par ricochet le ministre des Affaires étrangères. La justice s'est notamment penchée récemment sur des flux financiers "suspects" et une chance qui ferait pâlir n'importe quel amateur de jeu, révèle Le Point. Cette fois, c'est en effet l'amateur de jeu qui fait l'objet des soupçons. Il faut dire que Thomas Fabius est particulièrement verni. Le fils du ministre des Affaires étrangères a ses habitudes dans les établissements de jeu de la République de Chypre du Nord, mais parcourt depuis des années les casinos à travers le monde. Le Point a révélé hier soir qu'entre avril 2011 et avril 2012, il a ainsi remporté pas moins 13 millions d'euros de gains. Le tout en perdant dans le même temps "seulement" 5 millions d'euros.

L'hebdomadaire indique que l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) juge cette veine très suspecte, ajoutant que "selon les experts", pour se constituer un tel pactole - c'est à dire un bénéfice de 8 millions d'euros -, il faut en général compter sur une mise de 20 à 25 millions d'euros.  L'OCRGDF enquête depuis 3 ans sur le "cas" Fabius. Car des mouvements financiers réalisés par le jeune homme ont de quoi intriguer. En 2011, d'abord, ceux réalisés afin de décrocher une ligne de crédit de 200 000 euros dans un grand casino de Marrakech. Puis, en juin 2012, l'achat d'un appartement de 7,3 millions d'euros, effectué via une société immobilière laisse perplexes les enquêteurs, d'autant que pour compléter l'opération, 4 millions d'euros sont laissés en gage à la banque. Une somme qui proviendrait directement de clubs de jeux anglais. 

Laurent Fabius embarrassé

Selon les informations du Point, Thomas Fabius est sous le coup d'un mandat d'arrêt pour une dette de jeu aux Etats-Unis, contractée dans plusieurs casinos de La Vegas en 2012. Le procureur du Nevada a déposé une plainte contre lui pour "chèque sans provision" et "vol" en 2013. L'hebdomadaire évoque des chèques en bois signés par Thomas Fabius pour un montant de 3,4 millions d'euros.  Et le jeune homme aurait même contracté une dette de 1,9 million d'euros au casino de Monte-Carlo en février 2012, mais l'établissement de jeu n'aurait jamais réclamé sa créance. Mieux, le casino a remboursée le fils du ministre à hauteur de 700 000 euros. 

"Est-ce par égard pour un client VIP à qui l'on déroulait le tapis rouge, jusqu'à mettre à sa disposition un jet privé, ou par crainte d'un imbroglio diplomatique avec Paris ?" s'interroge Le Point. L'enquête a, en réalité, révélé que Thomas Fabius a bénéficié d'un remboursement pour "incident de jeu". Comme le raconte Valeurs Actuelles, le jeune homme, criblé de dettes, est parvenu à dépenser ces 700 000 euros alors qu'il avait dépassé son crédit maximal. Le casino ne l'ayant pas empêché de jouer - ce qu'il aurait dû faire -, ses mises ont dû être annulées. Une instruction est en cours, confiée aux juges Roger Le Loire et René Cros sur cette affaire. Une commission rogatoire internationale de la France a été exécutée et renvoyée aux juges.

Mais pour Valeurs Actuelles, il y a lieu de se poser des questions ; "Sur le Rocher, on se demande si certaines personnalités françaises ne sont pas intervenues pour étouffer l’affaire…", écrit ainsi l'hebdomadaire. Pour son père, ministre des Affaires étrangères en plein exercice, voilà qui pourrait devenir gênant.

Thomas Fabius et la justice : une vieille histoire

L'hebdomadaire indique en outre que l'OCRGDF a récupéré une note de Tracfin, l'organisme de Bercy chargé de la lutte contre le blanchiment d'argent, en début d'année, concernant des versements provenant de sa tante. D'abord 235 000 euros, puis 315 998 euros. Il pourrait s'agir d'un simple prêt, mais les enquêteurs suspecte le rapatriement d'un héritage non déclaré. 

Thomas Fabius a en tout cas déjà eu maille à partir avec la justice. Il a déjà été condamné par un tribunal en juin 2011, pour abus de confiance. Au coeur de l'affaire : le détournement de 90 000 euros investis par un  homme d'affaires dans le lancement d'une entreprise de cartes à puce. Après avoir plaidé coupable, Thomas Fabius sera sanctionné de 15 000 euros d'amende, dont 10 000 avec sursis. La plainte sera abandonnée par la partie civile.

Thomas Fabius, né en 1981, est le premier fils de Laurent Fabius et de la productrice Françoise Castro, qu'il avait épousée en 1981 et dont il est aujourd'hui divorcé. Il a un petit frère, Victor (né en 1983).

Video : Un mandat d’arrêt émis contre Thomas Fabius aux États-Unis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

si vous tennez à vos proches... 01/11/2015 14:13

http://laveritenevousplaira.wix.com/laverite




Réveillons nous
Ce livre est une bombe nucléaire de connaissance!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A lire d urgence
faites tourner l 'info
"La vérité ne vous plaira pas ! Le livre interdit"
sur amazon

Vous comprendrez mieux ce qui se passe en ce moment.....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents