Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Hollande au Salon de l’Agriculture : Des éleveurs l'ont sifflé, insulté et scandé «Démission».

Publié par medisma sur 28 Février 2016, 13:47pm

François Hollande hué et insulté au Salon de l’Agriculture

Des éleveurs l'ont sifflé, insulté  et scandé «Démission». Il a même été victime d'un lancer de bouse de vache

 

François Hollande, de retour d’une longue tournée dans le Pacifique et en Amérique latine, a inauguré tôt ce samedi matin le salon de l’agriculture, Porte de Versailles. Accueilli par une haie de drapeau de la FNSEA, il s’est d’abord entretenu avec Xavier Belun, président de la FNSEA à 6H47. «Si je suis là aujourd’hui c’est pour montrer qu il y a une solidarité nationale», et «on va tout faire» pour aider l’agriculture, car «en défendant l’agriculture je défends toute la nation», a déclaré le président. «Vous arrivez dans un contexte difficile. Un contexte de crise profonde. Elle dure», et «il y a beaucoup de désespérance, beaucoup de colère», lui a confié le chef de la FNSEA, entouré de membres du syndicat drapeaux à la main.

Mais le calme aura été de courte durée: une heure après le début de sa visite, des éleveurs, revêtus pour certains de t-shirts noirs, ont hué le président en lui demandant de «démissionner et de se casser». «C’est l’état d’urgence pour l’élevage!», lance l’un d’eux. «Bon à rien», «on n’est pas des migrants», «connard», «fumier» et autres insultes ont fusé tandis que le président progressait au milieu d’une haie hostile d’éleveurs. «Il s’en fout complètement de nous», clame un autre. «Ca fait un an qu’on mène des actions en France, personne ne nous écoute», renchérit un troisième.

Avec l’effondrement généralisé des cours agricoles qui frappe en particulier les éleveurs, plus de 40.000 exploitations sont en situation d’extrême urgence, selon Stéphane Le Foll. Plus de 60.000 (sur 490.000) ont réclamé de l’aide alors qu’un éleveur de porcs, en Bretagne, perd jusqu’à 6.000 euros par semaine.
C'est la la visite est des plus chahutées pour le président de la République. Une bouse de vache a même été lancée dans sa direction.

 

Commentaire de l'UPR :

Paul Ray / 28 février 2016 á 11 h 21 min / Répondre

La France avait la 1ere industrie agroalimentaire. Et aujourd’hui ? Merci l’UE…
L’UE est un outil de pillage totale des pays en commençant par ceux le plus en difficulté, c’est aussi une mise à mort des peuples.
Sortir de L’UE (qu’on n’a pas demandé d’ailleurs), de l’Euro, de l’OTAN… Ni Droite, ni Gauche, ni FN, = UPR ; c’est un ‘’Mouvement’’ qui s’adresse à l’intelligence des Français et non point à leur esprit reptilien… Qu’on se le dise car il y a URGENCE… Le TAFTA sonnera le glas et le point de départ pour le dépeçage de la France…http://www.upr.fr  10,650 Adherents déjà

Hollande au Salon de l’Agriculture : Des éleveurs l'ont sifflé, insulté  et scandé «Démission».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents