Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


La lettre poignante d'une jeune Américaine à son violeur

Publié par medisma sur 7 Juin 2016, 19:58pm

La lettre poignante d'une jeune Américaine à son violeur

 

Une peine jugée laxiste

L'affaire suscite également de vives réactions à cause de la peine écopée par Brock Allen Turner. Le jeune homme a été condamné à 6 mois de prison, quand il encourait un maximum de 14 ans d'enfermement, et s'est vu accordé 3 ans de liberté conditionnelle.  

Le juge a estimé qu'une peine plus lourde pourrait avoir un impact "sévère" sur la vie de ce sportif, star de l'équipe de natation et qui aspirait à participer aux Jeux olympiques, une information répétée plusieurs fois pendant le procès. 

La famille de l'accusé a, elle aussi, tenu des propos qui ont choqué. Ainsi, le père de Brock Turner a affirmé que la prison était une punition trop dure pour "20 minutes d'action dans une vie de 20 ans" et que son fils avait "perdu l'appétit" depuis qu'il avait des démêlés avec la justice, ne mangeant même plus les plats qu'il aimait, comme "les steaks".  

 

Lauren Duca

 Suivre

Lauren DucaCompte certifié@laurenduca

RAPE CULTURE: Brock Turner's dad is sad he only got "20 minutes of action" & doesn't even like eating steaks anymore

 
 
Un coupable trop blanc ?

La clémence de la peine a interpellé plusieurs internautes et journalistes américains, allant jusqu'à instiller le doute d'une certaine complaisance envers les agresseurs sexuels qui ne "sont pas de couleur". Le magazine The Cut insiste par exemple sur le fait que le "mug shot", c'est-à-dire la photo de prisonnier de Brock Allen Turner, n'a été que tout récemment communiqué aux journalistes.  

 

 Suivre

Boing BoingCompte certifié@BoingBoing

Stanford released Brock Turner's booking photo from the night of his arrest https://boingboing.net/2016/06/06/brock-turners-actual-booking.html …

Jusque-là, circulait une photo prise le jour de son audition, et non celui de son arrestation. 

Pour The Cut, "c'est une manière d'accorder une forme de sursis que de ne mettre à la disposition du public qu'une photo de lui où il apparaît souriant en costume, le présentant comme un étudiant athlète bien habillé, plutôt que comme le coupable condamné qu'il est, soumettant à la même occasion les propos de la victime à une mise en examen injuste."  

Sur Twitter, plusieurs internautes ont souligné que rendre public un mug shot en qualifiant un suspect de "violeur" quand il s'agissait d'une personne noire posait, d'ordinaire, bien moins de scrupules à la justice américaine.  

 

Par  Véra Lou Derid

Source : Lexpress

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents