Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Démission !

Publié par medisma sur 15 Juillet 2016, 12:11pm

Attentat de Nice, un seul mot :

 

démission !

L’Histoire et son cortège sanglant nous rappellent que M. Hollande a failli. Jamais dans l’action, à peine dans la réaction.

Le soir du 14 juillet, l’islamisme a encore frappé, à Nice, le jour où le Président, toujours aussi candide, annonçait la fin de l’état d’urgence.

Quelques heures auparavant, donc, le président de la République, toujours aussi irresponsable, se glorifiait de n’avoir pas annulé la COP21, les fan zones, méprisant ceux (dont nous étions) qui le lui demandaient depuis des mois : « Vous voyez le président de la République française en train de dire : “J’annule la COP21, j’annule les fan zones et j’annule l’Euro ?” Ça n’avait pas de sens. »

Si, M. le Président, cela avait un sens, de les annuler dans une France en guerre où vous aviez vous-même décrété l’état d’urgence. Quelle importance ont la question du réchauffement climatique et ses conséquences sur la planète dans cinquante ans, ou ces manifestations populaires festives quand il en va de la vie des Français ? Il aurait fallu les annuler, et annuler aussi les rassemblements du 14 Juillet. Ne pas ignorer ce rapport, posé sur votre bureau, du chef de la DGSI qui prévoyait ce nouveau mode opératoire des terroristes. Encore faut-il avoir le courage et la carrure de parler franchement à son peuple.

M. Hollande prétendait, à la fin de son allocution crépusculaire, avoir compris la dimension tragique de l’Histoire. Il n’en est rien.

L’Histoire et son cortège sanglant nous rappellent à tous que M. Hollande, depuis le début de cette tragédie, a failli. Il ne prévoit rien, n’anticipe rien, ne sait pas s’adresser à son peuple, n’ose pas prendre les bonnes décisions, essaie de louvoyer en quête d’une petite éclaircie. Toujours à la remorque des événements, des tueries. Jamais dans l’action, à peine dans la réaction.

Irresponsable et indigne.

Aujourd’hui, M. le Président, puisque vous êtes, pour notre plus grand malheur, encore en charge de notre destin, et de notre sécurité, nous vous demandons solennellement de prendre enfin les décisions qui s’imposent.

Mais, à ce stade d’irresponsabilité et d’incompétence, M. Hollande, la première décision à prendre, immédiatement, c’est de démissionner, de vous retirer de la campagne présidentielle qui doit être rapidement organisée.

Vous n’êtes plus l’homme de la situation. Vous ne l’avez jamais été.

Et de confier au Président par intérim, le président du Sénat, le soin de prendre les décisions vitales qui s’imposent et prépareront le terrain au nouveau Président élu dans quelques semaines.

Il faut, évidemment, interdire les rassemblements, les manifestations susceptibles de transformer la population en cible facile.
La France et les Français ne peuvent plus attendre. Il est temps de tourner la page.

 

Par  Pascal Célérier / www.bvoltaire.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents