Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


France/Allemagne : complot... !

Publié par medisma sur 7 Juillet 2016, 22:12pm

France/Allemagne : complot... !

 

François Hollande a-t-il besoin d’une victoire "politique" à l’Euro 2016 ?

 

Il y a de quoi être enthousiastes. La France est en demi-finale d'une grande compétition internationale - une première depuis 2006 - et les hommes de Didier Deschamps ont planté cinq buts aux Islandais, tombeurs surprise de l'Angleterre. Mieux, les Bleus ont l'occasion jeudi 7 juillet au soir à Marseille de prendre leur revanche sur l'Allemagne, éternelle bête noire, et s'offrir ainsi un ticket pour une finale à la maison. Et pourtant.

 

Eteignez votre télévision, les dés sont pipés depuis le départ : l'équipe de France serait favorisée. La faute à une nouvelle combine ourdie par l'UEFA et quelques sociétés secrètes. C'était trop beau pour être vrai.

Heureusement, Internet était là pour révéler au monde cet horrible complot.

La France "protégée" ?

Le principal reproche fait à l'UEFA : une compétition qui serait taillée sur mesure pour l'équipe de France. Résumons : en vertu du règlement du tournoi, en tant que pays hôte, les Bleus ont été placés d'office en tête de série du groupe A, avant que les tirages au sort ne décident de la répartition des 23 autres participants, le 12 décembre dernier. Ce postulat, a donc assuré à la France - sous réserve qu'elle finisse en tête de sa poule -  de ne pas affronter un 1er de groupe avant la demi-finale.

En effet, le tableau de la compétition veut que le 1er du groupe A (la France) rencontre le 3e du groupe C, D ou E en huitième avant d'affronter le vainqueur du match entre le 2e du groupe B et le 2e du groupe F en quart de finale. Idem pour le 1er du groupe D, "protégé" - en théorie - jusqu'au dernier carré.

 

En clair, tout aurait été fait pour les hommes de Didier Deschamps se la coulent douce jusqu'en demi contre des équipes de "peintres".

Sauf que les Bleus ont dû cravacher pour terminer à la première place de leur poule et que la Croatie - qui bénéficiait des mêmes "avantages" en tant que 1er du groupe D -  a été éliminée dès les 8e de finale par le Portugal... On est donc loin de la promenade de santé garantie. Glorieuse incertitude du football.

D'autant que comme le rappelle le mathématicien Julien Guyon dans "Le Monde", établir un tableau équitable dans un tournoi à 24 équipes (et non pas à 8, 16 ou 32) relève de l'impossible.

Mais peu importe, puisqu'on vous dit que la vérité est ailleurs. Non contents de pointer ces déséquilibres dans l'attribution des adversaires en phase finale, certains "observateurs" sont désormais persuadés que le parcours des Bleus est le fruit d'une machination occulte. Au diable la belle surprise Islandaise, les déconvenues belge ou espagnole, des forces obscures seraient à la manoeuvre pour faire oublier aux Français "les aléas terroristes et politiques". Non vraiment, les Bleus sont incapables de gagner une compétition sans tricher.

En cause, les "Illuminati", bien-sûr, cette société secrète bavaroise dissoute il y a plus de 200 ans, véritable obsession de la "complosphère". Ainsi, très sérieusement, le site complotiste "Nouvel 0rdre Mondial", écrit qu'un "Grand Maître Illuminati" aurait même révélé le pot aux roses :

"La France l’emportera 4 jours avant le 14 juillet, ce qui permettra aux dirigeants français de redorer leur blason et de calmer le jeu durant l’été", aurait assuré le mystérieux personnage.

Selon les partisans de cette théorie, la France a déboursé "pas moins de deux milliards d’euros officiellement, et 10 milliards d’euros officieusement" pour acheter l'Euro. Un investissement considérable qui devrait notamment permettre de ranimer "l’inconscient collectif ‘gaulois’" et réduire le nombre de voitures et poubelles brûlées "par des populations d'origine étrangère" lors du 14 juillet, note - sans ironie - le site.

Cerise sur le gâteau. Pas la peine d'allumer la télévision le soir de la finale dimanche, le score est déjà connu : 4-0 pour les Bleus face au Pays de Galles. En voilà une bonne nouvelle !

Source : actualites.nouvelobs.com

 

L’histoire des (douloureux) France/Allemagne en 60 secondes :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents