Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Si vous ne voulez pas combattre Daech, ne nous empêchez pas de le faire nous»

Publié par medisma sur 25 Novembre 2016, 23:08pm

 

«Si vous ne voulez pas combattre Daech, ne nous empêchez pas de le faire nous»



L'appel américain à ne pas aider les tankers russes fournissant du carburant aux forces aériennes russes en Syrie atteste du fait que la lutte contre le terrorisme ne fait pas partie des objectifs principaux de l'administration du président sortant Barack Obama, selon le ministère russe de la Défense.

Après la déclaration du représentant du département d'État américain Mark Toner exhortant à « ne pas soutenir les tankers russes transportant du carburant qui sera utilisé pour poursuivre les frappes aériennes », la réaction de Moscou ne s'est pas fait attendre. « De telles déclarations du représentant du département d'État des États-Unis confirment malheureusement nos suppositions précédentes selon lesquelles la lutte contre le terrorisme international ne s'inscrivait pas dans les objectifs de l'administration du président sortant Barack Obama », a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.
Si auparavant l'opposition des États-Unis aux initiatives russes dans la lutte contre Daech et le Front al-Nosra (rebaptisé Fatah al-Cham) se manifestait par des atermoiements et des négociations de toute sorte, par le non-respect des obligations de faire la distinction entre opposition et terroristes, par des promesses incessantes de fournir un jour des informations sur les rebelles, aujourd'hui, Washington entrave de manière directe le soutien apporté par d'autres pays à la Russie dans ses tentatives de combattre le terrorisme, a poursuivi le général.

Désormais, le représentant du département d'État appelle publiquement les autres pays à empêcher les forces aérospatiales russes de lutter contre le terrorisme en Syrie « afin d'atténuer les échecs de la politiques américaine sur le sol syrien depuis l'année 2014 ». En l'espace d'un an, la Russie a réussi, dans le cadre de son opération en Syrie, à faire ce « dont la coalition internationale dirigée par les États-Unis ne peut que rêver » : plus de 2 000 localités ont retrouvé une vie normale, 86 unités militaires ont déposé les armes et des centaines de milliers de Syriens ont regagné leurs maisons partout dans le pays, a souligné M. Konachenkov. « Alors si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas combattre Daech et le Front al-Nosra, ne nous empêchez pas de le faire nous. Nos forces aérospatiales en Syrie sont dotées de tout l'équipement nécessaire afin de lutter efficacement contre le terrorisme international dans la région », a-t-il fustigé.

Précédemment, le représentant du département d'État américain Mark Toner a demandé aux États de la région ne pas aider les tankers russes qui fournissent du carburant aux avions russes en Syrie. Bien que la décision de laisser entrer tel ou tel navire dans leurs ports soit prise par les autorités locales, « nous croyons que les pays de la région ne doivent pas soutenir les navires pétroliers russes transportant du carburant qui sera utilisé pour des frappes aériennes », a-t-il affirmé.

A la veille de l'appel, le ministère russe de la Défense s'est dit perplexe suite aux déclarations parues dans des médias selon lesquelles les tankers russes livrant du carburant aux avions russes en Syrie violeraient certains principes de l'UE. Le ministère a rappelé que la Russie n'était pas membre de l'UE et que ces « intrigues, limitations et sanctions sur les livraisons du carburant en Syrie ne concernent pas les forces aérospatiales russes ». Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Source : sputniknews
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents