Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Les Etats-Unis inventent des problèmes dans le ciel au-dessus de la Syrie, selon la Défense russe

Publié par medisma sur 11 Janvier 2017, 20:44pm

 

Les Etats-Unis inventent des problèmes dans le ciel au-dessus de la Syrie, selon la Défense russe

Un bombardier russe en Syrie

Répondant aux accusations d’un général américain concernant le non-respect des règles aériennes par les pilotes russes en Syrie, la Défense russe a noté que Washington ne l’informait pas de ses actions et a mis en doute la véracité de ces propos.

«L’aviation des Etats-Unis et de la coalition internationale essaient d’agir discrètement en Syrie. Nos collègues américains n’aiment pas informer sur les plans de vol de leurs avions, annonçant parfois seulement l'heure et la région de manière approximative, sans donner le type exact des avions et leur appartenance», a déploré le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov.

Selon lui, si Washington avait utilisé plus souvent «la ligne rouge» établie au Qatar pour discuter et résoudre des questions litigieuses sur la Syrie, les Etats-Unis «n’auraient pas dû inventer des problèmes inexistants dans une interview au Wall Street Journal».

Dans cette interview, le major-général Charles Corcoran avait accusé les pilotes russes en Syrie de n'avoir par respecté la sécurité de certaines manœuvres et avait affirmé que les pilotes américains avaient dû éviter des collisions.

Le porte-parole de la Défense russe a démenti ces informations. «Les pilotes russes rappellent régulièrement aux pilotes des Etats-Unis et d’autres pays de la coalition qu’ils ne sont pas seuls et ne sont pas invisibles. Ils agissent de manière très professionnelle en respectant toutes les mesures de sécurité», a-t-il souligné.

La véracité des propos du haut gradé américain a aussi soulevé des questions chez les militaires russes, qui affirment ne pas avoir reçu de plaintes officielles de la part du Pentagone. «Il est difficile de comprendre si les déclarations sont une opinion sincère du général Corcoran où s'il a été utilisé, comme de nombreux autres, par l’administration sortante des Etats-Unis dans le cadre du spectacle russophobe d’adieu», a conclu Igor Konachenkov.

L’un des derniers incidents ayant provoqué une tension entre Moscou et Washington s’est produit en octobre dernier quand le Pentagone a annoncé que des avions russe et américain s'étaient approchés à moins de 80 mètres l’un à l’autre dans le ciel syrien, la distance la plus faible depuis le début du conflit syrien. L’appareil américain volait avec ses feux éteints, mais les Etats-Unis se sont tout de même dits «préoccupés». La Défense russe a rappelé en revanche que l’équipage de l’avion américain avait violé les règles et a conseillé de ne pas rejeter toute la responsabilité sur la Russie.

Source : cdn.rt.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents