Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Médias. L’anti-trumpisme médiatique primaire et rageant se généralise…

Publié par medisma sur 18 Janvier 2017, 21:22pm

 

Médias. L’anti-trumpisme médiatique primaire et rageant se généralise…

 

Aujourd'hui le gratuit 20 Minutes s'y est mis lui aussi, avec même deux articles sur le président D. Trump

Il n'y a rien à faire, la frustration à la suite à de sa nomination et la haine à son égard sont telles que certains journalistes n'arrivent plus à se retenir, cela pendant que lui, Trump, a déjà créé des milliers d'emplois avant même d'être entré en fonction, uniquement en annonçant certains éléments de son programme et en affirmant sa politique de la priorité nationale; certaines très grandes entreprises ayant déjà décidé de rapatrier leur production. Du jamais vu. Mais sans importance pour des journalistes qui ne savent pas ce que créer des emplois veut dire, ce dont ils seraient bien incapables, sauf pour manifester en vue de défendre le leur.

Et il y a beaucoup d'autres choses de la politique de Trump qui devraient faire l'objet de longs reportages, ou au moins d'une simple mention.

Une preuve supplémentaire de leur aveuglement : ils ne voient pas que leur crédibilité a subi une nouvelle chute terrible depuis la présence de Trump en politique et sa dure critique des médias. Un effet collatéral imprévu et dont ils n'ont toujours pas pris acte.

Ces journalistes se contenteront, comme à l'habitude, de demander des soutiens étatiques pour permettre à la presse de jouer son rôle vital dans une démocratie! (On va aussi en parler en Suisse cette année puisqu'il s'agit d'un thème à l'agenda et dont on devine déjà l'issue !)

Premier article : ici

 

Ici on titre sur le prétendu "lapsus" de Trump qui a dit, sans doute sur le ton de l'humour, mais cela il faut arriver à le comprendre, qu'il pourrait diriger à la fois son entreprise et l'Amérique. Et de préciser : mais je ne le ferai pas!

Cette dernière partie à dû "échapper" aux journalistes mais pas à certains lecteurs qui savent écouter plutôt qu'interpréter selon leur désir et idéologie. Lisez les commentaires pour voir.12

b) et un article absolument déterminant pour l'avenir des USA, mais présenté sur le mode conditionnel (dire et insinuer sans prendre la responsabilité d'avoir dit, ou nuire et moquer en attribuant les propos à d'autres, bref des on-dits): "Trump aurait payé son équipe pour applaudir"... aurait, aurait , aurait... ah les rumeurs, quand elles peuvent nuire à qui l'on déteste. C'est aussi ça le journalisme tellement vital : détester, détester, ceux qui déplaisent, en espérant qu'il en restera quelque chose...

Et, morceau d'anthologie, Trump décide de ne pas répondre à ceux qui l'ont vilipendé à longueur de journée pendant la campagne, malgré leur insistance inquiète, car ils ont besoin de biscuit pour justifier ensuite leur présence, et leur médisance... Ce sera NON et NON, au suivant...

ici

On va s'arrêter là, disons pour aujourd'hui...

Par  Uli Windisch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents