Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Israël/Palestine : Les peuples rompent la spirale de la haine

Publié par medisma sur 22 Février 2017, 23:21pm

 

Israël/Palestine : Les peuples rompent la spirale de la haine

Le conflit violent entre les Israéliens et les Palestiniens dure depuis de nombreuses années. Une percée dans les négociations entre les dirigeants des deux pays paraît très lointaine. Mais tandis que les politiciens responsables n’arrivent pas à faire un pas les uns vers les autres, l’année dernière, des citoyens des deux pays ont montré que les grands fossés entre les deux nations peuvent être surmontés. Les quatre exemples suivants donnent de l’espoir et pas seulement pour le Proche-Orient qui est ébranlé par des crises.

Ainsi par exemple en septembre 2016 un groupe de jeunes activistes a organisé quatre soirées de jeu de Backgammon à Jérusalem. Le succès a été si grand que dès le premier soir, 150 participants sont venus. Des Palestiniennes voilées, tout comme des Juives orthodoxes avec des poussettes, des croyants en habits traditionnels noirs, étaient ensemble avec les jeunes des quartiers arabes. Ils ont refusé une protection spéciale de la police ; ils y ont renoncé de façon constante. Pour beaucoup, c’était une sorte de machine à remonter le temps qui les a ramenés à une époque insouciante de la vie quotidienne, où ils vivaient encore ensemble, et où il n’y avait pas encore de mur de séparation entre les Arabes et les Juifs.

En Suisse aussi, en mai 2016, un signe pour la réconciliation des Israéliens et les Palestiniens a pu être posé pendant la Journée de l’Amitié Internationale organisée par Ivo Sasek. C’est ainsi qu’un Palestinien a témoigné comment il avait vécu auparavant la guerre des 6 jours et les guerres suivantes et comment malgré beaucoup d’expériences pénibles il a pu lâcher sa haine et pardonner à ses ennemis. En tant que signe visible de la réconciliation, il a pris dans ses bras sur scène une femme venant d’Israël.

Lorsqu’en novembre 2016 des dizaines de milliers d’Israéliens ont dû quitter leurs maisons à cause des grands incendies, des pompiers palestiniens ont travaillé aux côtés de leurs collègues israéliens à ramener la situation sous contrôle.

En octobre 2016 le mouvement « Women Wage Peace », ce qui signifie « Les femmes se lèvent pour la paix », a organisé une marche de l’espoir qui a duré 14 jours. Partant du nord d’Israël, 4 000 femmes palestiniennes et israéliennes ont marché côte à côte sur 200 km jusqu’à Jérusalem pour manifester pour la paix. La chanteuse Yael Deckelbaum a commenté la marche avec les paroles suivantes :

« Nous étions 4 000 femmes et la moitié était des Palestiniennes. On m’a toujours dit qu’il n’y aurait personne avec qui on pourrait faire la paix. Aujourd’hui nous avons prouvé que ce n’est pas la vérité. »

Pendant le rassemblement qui a eu lieu à la fin de la manifestation devant la résidence du 1er ministre Netanyahu, 10 000 personnes se sont rassemblées. En plus de cela, il y a eu des discours de la lauréate libérienne du prix Nobel de la paix Leymah Gbowee et de Michal Froman, une jeune femme qui avait été attaquée en janvier 2016 par un jeune Palestinien armé d’un couteau et elle avait été blessée. Michal Froman a dit pendant cette manifestation :

« La vie veut dire reconnaître la complexité de la situation. C’est apprendre à défendre sa vie, parce que c’est une nécessité et aussi à reconnaître la misère et à tendre une main pour aider. Quelqu’un qui est mort ne ressent plus rien. Moi j’ai choisi de sentir et puis de donner une place à tout le spectre des sentiments au-dedans de moi, à la douleur, au ressentiment, mais aussi au pardon et à l’amour. La mort, c’est la séparation. La vie, c’est la rencontre ; la vie, c’est la paix. La vie ne sera possible que si nous arrêtons de nous accuser les uns les autres, si nous arrêtons d’être des victimes. Nous devons tous vaincre cela et prendre nos responsabilités et commencer à travailler pour la vie. »

Comme lors des grandes manifestations de paix en Ukraine, nos médias de masse n’ont pas jugé que cette manifestation incroyable valait la peine d’écrire la moindre ligne dessus. A nouveau cela dépend du peuple, de répandre cette vague d’espoir auprès de tous les amis, de toutes les connaissances, et des personnes inconnues pour que la vague de l’espoir puisse être largement imitée. On ne peut que remercier de tout cœur ces femmes courageuses et dire : Bravo, c’est exactement comme ça qu’il faut faire !

Voyez aussi les images émouvantes de la manifestation de paix, accompagnées de la chanson « Prayer of the mothers » (Prière des mères), qui a été composée à l’occasion de cette manifestation de l’espoir et qui a été produite par la chanteuse Yael Deckelbaum.

 

Liens : http://www.musictory.fr/musique/Yael+Deckelbaum/Prayer+Of+The+Mothers
yaeldeckelbaum.com/en/prayerofthemothers

Fotos: gil-shani.com https://de.qantara.de/content/schesch-besch-israelisch-palaestinensische-verstaendigung-am-spielbrett
www.sasek.tv/grenzenlos/palaestina-vietnam
www.mdr.de/nachrichten/politik/ausland/israel-waldbraende-geloescht-palaestinenser-helfen-100.html
www.pressenza.com/de/2016/10/tausende-von-arabischen-und-israelischen-frauen-marschieren-fuer-frieden-durch-israel/
www.israelnetz.com/gesellschaft-kultur/gesellschaft/2016/10/20/marsch-der-hoffnung-tausende-frauen-demonstrieren-fuer-frieden/
http://womenwagepeace.org.il/en/solidarity-event-berlin-10-10-16/

source: https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents