Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Marine Le Pen au Liban : Elle a refusé de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth

Publié par medisma sur 21 Février 2017, 21:42pm

 

Marine Le Pen au Liban :

Elle a refusé de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth

Marine Le Pen et Gilbert Collard à Byblos | Photo AFP.

Marine Le Pen a rencontré ce lundi le président libanais. Ce premier entretien de la présidente du Front national avec un chef d'Etat étranger est destiné à soigner la crédibilité internationale de la candidate à deux mois du premier tour de la présidentielle française.

 

La présidente du Front national, dont toute la stratégie consiste à « dédiaboliser » son parti pour apparaître comme une présidente en puissance, n'avait encore jamais rencontré publiquement de chef d'Etat en exercice.

Lundi, elle entretenue tour à tour avec le président libanais, l'ancien général chrétien Michel Aoun, et le Premier ministre sunnite, Saad Hariri. « Nous avons évoqué la longue et fructueuse amitié entre nos deux pays », a déclaré la dirigeante du Front national à l'issue d'une rencontre de trente minutes au palais présidentiel à Beyrouth.

Marine Le Pen a également affirmé avoir évoqué la crise des réfugiés syriens avec le président Aoun. Liban, qui compte quatre millions d'habitants, accueille environ un million de réfugiés syriens et doit faire face aux lourdes conséquences de la guerre qui ravage ce pays voisin depuis le soulèvement de mars 2011 contre le président syrien Bachar al-Assad.

Le dossier des réfugiés syriens

Le Front national prône l'arrêt de toute immigration en France et la réduction drastique du nombre de réfugiés admis en France. La veille, Marine Le Pen avait estimé que la communauté internationale devait faire plus pour maintenir ces réfugiés dans des camps humanitaires au Liban.

La visite de Marine Le Pen se poursuivra mardi dans ce pays multiconfessionnel, où la candidate frontiste entend également rencontrer des autorités religieuses. Le Liban est le seul pays du Moyen-Orient à être traditionnellement dirigé par un président chrétien, mais les pouvoirs du chef de l'État libanais ont été rognés à la fin de la guerre civile (1975-1990). Le président Aoun est soutenu par le mouvement musulman chiite Hezbollah.

« C'est une étape importante », juge-t-on dans l'entourage de la candidate à la présidentielle, où on entretient toutefois le flou sur le programme précis de la visite...

Source : ouest-france.fr

Marine Le Pen refuse de porter le voile pour rencontrer le grand mufti à Beyrouth, la rencontre annulée (Vidéo)

 

Même si la présidente du Front National avait été prévenue la veille de la nécessité de porter le voile, elle n'a finalement pas rencontré le grand mufti à Beyrouth.

Marine Le Pen, candidate d'extrême droite à la présidentielle en France, a refusé mardi de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth dans la capitale libanaise. La rencontre n'a donc pas eu lieu.

 

A l'arrivée de la présidente du Front National pour rencontrer Abdellatif Deriane dans ses bureaux d'Aïcha Bakkar mardi matin, il lui a été tendu un voile. "La plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent je n'ai aucune raison de... Mais ce n'est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas", a dit Marine Le Pen, qui est repartie aussitôt. Elle faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar au Caire.

"La demande lui avait été transmise hier et elle avait fait savoir qu'elle ne le ferait pas. L'invitation n'avait pas été annulée" et Marine Le Pen s'est rendue à la rencontre, a-t-on précisé dans l'entourage de la présidente du FN. Marine Le Pen est en visite depuis dimanche et jusqu'à mardi après-midi au Liban. Elle doit rencontrer le patriarche maronite Bechara Raï et doit ensuite s'entretenir avec Samir Geagea, chef du parti des Forces libanaises.

Source Via Fdesouche.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents