Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Marine Le Pen : "Contre la droite du fric, la gauche du fric, je suis la candidate de la France et du peuple"

Publié par medisma sur 6 Février 2017, 18:09pm

 

Marine Le Pen : "Contre la droite du fric, la gauche du fric, je suis la candidate de la France et du peuple"

En meeting à Lyon, la présidente du FN a déclaré vouloir "remettre la France en ordre".

 

Lyon était clairement la ville au cœur de l'actualité politique ce week-end. Au lendemain de la venue d'Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen tenaient également des meetings dans la capitale des Gaules. Alors que les récents sondages la donne en tête du premier tout de la présidentielle, la patronne du Front national se trouvait ainsi au Centre des congrès, où elle avait déjà commencé samedi à présenter ses 144 engagements en vue de la présidentielle. Devant plusieurs milliers de ses partisans, elle n'a pas manqué de faire un clin d'œil à l'actualité, et le "Penelopegate". "Vous l'avez compris, l'actualité récente en a apporté une démonstration éclatante : contre la droite du fric, la gauche du fric, je suis la candidate de la France et du peuple" a-t-elle estimé.

Elle a ensuite exposé plusieurs mesures pour "remettre la France en ordre". "Je défends les murs porteurs de notre société" face à "nos dirigeants (qui) ont choisi la mondialisation dérégulée" et "l'immigration massive", a-t-elle soutenu. "Dans le logement social, l'emploi, nous rétablirons la priorité nationale ! Ce principe sera inscrit dans la Constitution. Quand on aspire à s'installer dans un pays, on ne commence pas par violer ses lois. Il n'y a pas et il n'y aura pas d'autres lois et valeurs en France que françaises. S'ils voulaient vivre comme chez eux, il leur suffisait de rester chez eux."

Concernant la sécurité, Marine Le Pen a déclaré qu'elle souhaitait "en finir avec l'impunité des délinquants, les zones de non-droit, les trafics de drogue". La candidate veut que les délinquants étrangers effectuent leur peine de prison dans leur pays d'origine.

Sur la question européenne, elle a indiqué vouloir une sortie de l'UE pour redonner la liberté au peuple. "Je demanderai la sortie de la France de l'UE par référendum pour que le peuple redevienne libre". "Je crois en notre victoire. Le réveil des peuples contre les oligarchies est devenu une réalité, l'impossible devient possible. Et la présidente du Front national a conclu par une citation de Victor Hugo : "Nous n'avons pas fini d'être Français".

Lu sur Europe 1

 

Meeting de Marine Le Pen à Lyon (05/02/2017), discours complet.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents