Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


« Benoît Hamon mis en examen… silence radio !! »

Publié par medisma sur 10 Mars 2017, 20:16pm

 

« Benoît Hamon mis en examen… silence radio !! »

L’édito de Charles SANNAT

 

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Oui mes amis, vous ne le savez sans doute pas, mais Benoît Hamon a été mis en examen.

En revanche, je suppose que vous le savez : Fillon, lui, n’est pas encore mis en examen mais il est coupable…

C’est, sous vos yeux, d’immenses manœuvres de propagande, de mensonges et une véritable confiscation du débat démocratique avec un candidat choisi par le système Macron, qui est globalement sans idée, sans parti, parti de rien, et sans programme, qui a été choisi pour être votre futur président.

Tout le reste n’a aucune importance, à commencer par tous les vrais sujets et la vision de notre avenir commun qui est censé nous être présentée par les différents candidats à l’occasion de cette élection.

Hamon mis en examen pour injure envers un particulier

Enfin, plus précisément pour une « injure publique ». Toutes les sources pour vérifier sont en bas!!

Hamon a fait un « tweet » (encore un, ils feraient tous mieux de se taire) en disant de Miguet du RCF qu’il était un « escroc ». Bon, ce n’est pas sympa, c’est vrai. D’un autre côté, je considère qu’il faut pouvoir s’exprimer, même si pour le coup j’ai pu croiser Miguet qui est un empêcheur de tourner en rond pour certains, qui a eu maille à partir avec la justice, le tout dans des contextes de tensions extrêmes sur des sujets très sensibles type remise en cause de la gestion du groupe Eurotunnel et tous les trucs accessoires aux machins sur lesquels je ne m’étendrai pas, n’ayant pas envie d’être étendu par une balle perdue entre mes deux yeux.

Bref, les deux gus ne s’aiment pas et l’un insulte l’autre… Bon, rien de bien dramatique de vous à moi, et ardent défenseur de la liberté d’expression, même des autres, je pense que la mise en examen pour « injure publique », bien que ce soit la « procédure », c’est effectivement un peu rude, voire juste totalement ridicule, surtout dans le cas d’un Hamon dont la justice saura évidemment ou le trouver et qui même pour injure ne mérite pas d’être crucifié sur place ni embastillé préventivement pour protéger la société.

Mais l’important dans tout cela n’est pas la mise en examen d’Hamon qui pourrait-être relativisée sans aucun doute.

L’important c’est le silence qui entoure cette mise en examen.

Pourquoi personne ne dit rien ?

 

Évidemment parce que le mot même « mise en examen » signifie dans l’esprit des Français « coupable », selon le bon vieux principe « il n’y a pas de fumée sans feu ».

Alors cette mise en examen du candidat socialiste déjà insignifiant et qui a plus que du mal pour exister – et qui ne cherche d’ailleurs pas vraiment à exister, comme s’il avait compris qu’il vaut mieux ne pas aller contrarier le futur président Macron (béni-soit-son-nom) – ne doit pas trop s’ébruiter.

Surtout pas. Car une mise en examen est une expression terrible qui condamne malgré la « présomption d’innocence ».

Fillon, lui, n’est pas encore mis en examen mais tous les jours on répète qu’il le sera. Désastreux évidemment pour l’image.

D’ailleurs, Le Canard Enchaîné explique que Fillon n’aurait pas déclaré un prêt de 50 000 euros accordé par un homme d’affaires. C’est pô bien évidemment. Mais est-ce mieux que le prêt déclaré de 550 000 euros et accordé par un autre homme d’affaires à Macron pour acheter un bel appartement parisien il y a quelques années alors que Macron n’était pas du tout solvable à l’époque ?

Une propagande et des manipulations terribles !

Peut-être que Macron serait le meilleur président pour la France et pas Fillon, ou l’inverse alors, tel n’est pas le problème.

Le vrai problème est que le débat démocratique est juste totalement confisqué par des affaires plus ou moins inventées ou montées en mayonnaise ou pas.

 

Comment les gens et les électeurs peuvent-ils s’y retrouver dans cette non-campagne ?

Avec des non-programmes.

Avec des non-débats.

C’est juste totalement surréaliste.

On nous retire donc, à nous, le peuple, le droit de débattre des vraies questions et de notre avenir, politique, européen, national et économique.

À la place, nous avons un cirque. On en pilonne certains plus que d’autres alors qu’objectivement, nous ne sommes tout de même pas loin du « tous pourris ».

Le peuple est soumis à une terrible propagande et pour la première fois de ma vie, j’assiste à une opération massive de communication orchestrée qui a aussi pour objectif de noyer le poisson, d’empêcher un véritable débat, de ne pas poser les mots sur nos maux pour décider où aller.

Oui, d’une certaine manière, il y a bien eu une forme de coup d’État.

Nous avons l’illusion de la démocratie, mais nous n’en avons plus l’usage.

Effrayant et tellement attristant.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

 

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

 

https://www.insolentiae.com/benoit-hamon-mis-en-examen-silence-radio-ledito-de-charles-sannat/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents