Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Entretien Marine-Farage : de la pure politique, sans langue de bois

Publié par medisma sur 17 Mars 2017, 22:28pm

 

Entretien Marine-Farage : de la pure politique, sans langue de bois

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/marine-nigel-poignee-de-mains-e1489770708431.jpg

Marine Le Pen et Nigel Farage

Malgré leur immense vanité, pilotée par un ego hors normes, ils n’ont aucun amour propre tous ces cancrelats qui pullulent dans le marigot de la politique depuis des décennies.

A les entendre, tous ces pouilleux sans honneur (ni respect d’eux-mêmes, sinon ils n’atteindraient pas ces sommets d’altération permanente de la vérité), Marine Le Pen, en plus de toutes les immondices dont ils l’inondent, ne saura pas gouverner, ce qui est franchement de nature à se rouler par terre quand on voit leurs brillants résultats, qu’ils se revendiquent de droite comme de gauche.

Sauf que nous, citoyens-patriotes équilibrés et lucides, qui avons bien plus de classe et de retenue que tous ces escrocs, n’avons pas de temps à perdre à leur rendre la monnaie de leur pièce en moqueries à leur encontre… pourtant bien méritées.

Nous n’avons pas le temps parce que, à cause de leur bassesse, transformant littéralement cette élection présidentielle en élection pestilentielle, nous devons préserver nos forces pour répondre à leurs déjections verbales en leur présentant un miroir qui leur renvoie leur image si hideuse, mais avant tout pour soutenir inlassablement notre championne !

Bien que passés maîtres dans l’art de caser leurs proches à des postes qui, prestigieux ou non, sont toujours très juteux et assortis de privilèges hors normes, ces charognards seraient malgré tout capables de « vendre leur mère » dès qu’il s’agit d’obtenir ou conserver leurs prébendes personnelles ; il n’y a qu’à voir les éclatantes démonstrations de trahisons, abandons, infidélités à leur « amis », dont ils viennent de nous régaler !

A quelle vitesse et sans état d’âme (sans doute parce qu’ils en sont dépourvus) sont ils capables de retourner leur veste, ces rats qui quittent le navire à la moindre houle qui pourrait leur nuire !

Et ce sont eux qui pointent du doigt celle qui, malgré leurs salissures, poursuit son chemin, ancrée dans ses convictions et son respect du citoyen ; eux qui osent prétendre qu’elle n’aura pas d’alliance… alors que tout l’ignoble cirque auquel ils se livrent impudiquement depuis des semaines, ne peut que nous prouver le contraire, au vu de leur immense épouvante face à son inexorable montée dans les vraies intentions de vote.

Contrairement à ce qui est affirmé, suggéré, entonné… à tous propos, Marine ne pourra que faire bien mieux que tous ceux qui se sont succédé à la Présidence depuis le Général De Gaulle, d’une part parce qu’elle est honnête et sincère, et aussi parce qu’elle a su se constituer un groupe d’experts dans différents domaines, qui seront de précieux appuis pour l’aider à réaliser sa politique de refonte de la France.

Et précisément, ce qui ne pourra qu’accentuer leur émoi, pendant qu’ils se déchirent entre eux, nous offrant le pitoyable spectacle d’une pantomime à nous donner le tournis, Marine vient de rencontrer son alter-ego de Grande-Bretagne, celui grâce à qui le Brexit a été possible par son talent, son franc-parler et sa pugnacité, Nigel Farage, venu la retrouver à son Q.G. de campagne, pour une interview de 40 minutes, qui a été diffusée sur la chaine LBC.

« Si vous êtes élue, vous renverserez tout ce à quoi la classe politique européenne a travaillé depuis la signature du Traité de Rome en 1957 », a déclaré sur la radio LBC Nigel Farage en s’adressant à la candidate du Front national, Marine Le Pen. « Le projet européen ne peut pas survivre sans la France », a-t-il estimé.

Au cours de cet entretien fort cordial, Marine a superbement explicité les raisons de ses positions, en insistant sur le fait qu’il lui serait totalement impossible de réaliser les 144 propositions de son programme sans sortir de l’Union Européenne, raison pour laquelle (comme le Général De Gaulle) elle quitterait immédiatement ses fonctions si le peuple français se déclarait en majorité « contre » cette sortie lors du référendum qu’elle a promis.

Un vrai entretien comme on les aime, de la pure politique sans langue de bois, sans place aucune pour une allusion au prix des chaussettes de Macron ou des slips de Hamon… dont le peuple se fout totalement.

https://nos-medias.fr/video/nigel-farage-est-venu-rencontrer-marine-le-pen-son-qg-de-campagne-paris

http://www.prechi-precha.fr/nigel-farage-ancien-president-ukip-a-permis-brexit-a-rencontre-marine-pen-a-qg-de-campagne/

Quel bonheur de constater que Monsieur Farage est bien sur la même longueur d’onde que les citoyens français, et que beaucoup de citoyens européens retiennent leur souffle en attendant l’issue de la toute prochaine élection ; Marine quant à elle s’est montrée lumineuse, et confiante en son succès.

Nous croisons les doigts pour que son « règne » arrive enfin !

Publié le 17 mars 2017 - par Josiane Filio - (RL)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents