Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Nice : le président de la métropole s’octroie 45 000 € de frais de représentation

Publié par medisma sur 9 Mars 2017, 23:03pm

 

Nice : le président de la métropole s’octroie 45 000 € de frais de représentation

Les « canards » bien pensants, petits ou grands, enchaînés ou déchaînés, sont bien prompts ces jours-ci à révéler les turpitudes de nos élus. C’est tant mieux et il n’est jamais trop tard pour « bien » faire.

Cependant il n’aura échappé à personne que ces révélations sont très sélectives

Si les indiscrétions fuitent de toutes parts lorsqu’elles concernent certaines cibles bien identifiées, elles s’évanouissent curieusement lorsqu’il s’agit des « amis » :
• très grande discrétion sur la déclaration de patrimoine mensongère du
candidat Macron
• tout aussi grande discrétion sur la mise en examen du candidat Hamon

C’est bien la raison pour laquelle le nouvel ami Estrosi doit être protégé, lui qui s’est montré si actif dans l’entreprise d’élimination complotiste du candidat de son parti (voir notre article La précipitation fort malhabile de Christian Estrosi du 6 mars 2017).

Dans le budget 2017 de la métropole de Nice, l’apparition d’une nouvelle ligne budgétaire a échappé à tous les limiers des médias moralisateurs : les « Frais de représentation du président » qui apparaissent cette année pour 45 000 € (budget primitif de la métropole Nice Côte d’Azur, délibération 21.3.6507, chapitre 11, article 65316, page 74, voir extrait ci-dessous).

Qu’est-ce qui justifie cette nouvelle ligne budgétaire ? Silence. Pourquoi un tel montant ? Silence. Avons-nous encore le droit de relever de telles incongruités sans être qualifiés d’appartenir à « l’extrême droite » ?

Les moralisateurs de la presse mainstream ont cru bien faire en lançant le penelopegate. Soit ! Les citoyens français attendent dorénavant que le même traitement soit accordé à tous. Ce ne sera pas le cas et la presse convenue continuera d’apparaître encore un peu plus comme un organe de la propagande d’État.

 

 

 

Cliquez sur le lien ci-après pour écouter Paul Mumbach sur l'inégalité des traitements des candidats :

https://soundcloud.com/bvoltaire/paul-mumbach

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents