Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Classement 2016 de la liberté d'expression et de la presse dans le monde

Publié par medisma sur 17 Avril 2017, 11:42am

 

Classement 2016 de la liberté d'expression et de la presse dans le monde

 

 

Publié chaque année depuis 2002 à l’initiative de Reporters sans frontières (RSF), le Classement mondial de la liberté de la presse est un outil de plaidoyer essentiel fondé sur le principe de l’émulation entre Etats. Sa notoriété lui confère une influence croissante auprès des autorités publiques nationales. Trop de chefs d’Etat ou de gouvernement redoutent chaque année sa parution. Le Classement est une référence, citée par les médias du monde entier et utilisée par les diplomates et les organisations internationales telles que les Nations unies et la Banque mondiale.

 

QUE MESURE-T-ON ?
 

Le Classement est une liste de 180 pays, établie selon le critère du degré de liberté dont jouissent les journalistes. Il est une photographie de la situation de la liberté de la presse, fondée sur une appréciation du pluralisme, de l’indépendance des médias, de la qualité du cadre légal et de la sécurité des journalistes dans ces pays. Il n’est donc pas un palmarès des politiques publiques, même si les gouvernements ont naturellement une responsabilité importante. Il n’est pas non plus un indicateur de la qualité de la production journalistique dans un pays.

En France comme à l’étranger, le paysage médiatique se confond de plus en plus avec le classement des grandes fortunes. À l’instar de Xavier Niel, une poignée de milliardaires s’est emparée de la majorité des grands médias français : « Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et ensuite ils me foutent la paix ». Un phénomène de concentration de la propriété des médias qui n’est pas nouveau mais qui s’est accéléré dangereusement ces dernières années : rapprochement progressif de Libération, L’Express, RMC et BFMTV au sein du groupe de Patrick Drahi ; fusion de L’Obs et du Groupe Le Monde contrôlé par le trio Bergé/Niel/Pigasse ; rachat du Parisien/Aujourd’hui en France par Bernard Arnault, déjà propriétaire des Échos et de Radio classique ; mariage forcé entre I-Télé, Canal+ et Direct Matin sous la férule de Vincent Bolloré…

Ces grandes manœuvres ont des répercussions déjà bien visibles sur la qualité de l’information et sur les conditions de travail des journalistes, accélérant des phénomènes qui témoignaient déjà d’une dégradation de l’information et de ses conditions de production : conflits d’intérêts, course au clic et à la rentabilité, censure et autocensure des journalistes, licenciements politiques, plan sociaux…

 

 

Classement

Pour de plus amples informations sur un pays donné, cliquez sur le nom de ce pays dans le tableau ci-après :

 

Classement

Pays

1

Finlande

2

Pays-Bas

3

Norvège

4

Danemark

5

Nouvelle-Zélande

6

Costa Rica

7

Suisse

8

Suède

9

Irlande

10

Jamaïque

11

Autriche

12

Slovaquie

13

Belgique

14

Estonie

15

Luxembourg

16

Allemagne

17

Namibie

18

Canada

19

Islande

20

Uruguay

21

République Tchèque

22

Surinam

23

Portugal

24

Lettonie

25

Australie

26

Ghana

27

Chypre

28

Liechtenstein

29

Samoa

30

OECO

31

Chile

32

Cap-Vert

33

Andorre

34

Espagne

35

Lituanie

36

Bélize

37

Tonga

38

Royaume-Uni

39

Afrique du Sud

40

Slovénie

41

États-Unis

42

Burkina Faso

43

Botswana

44

Trinité-et-Tobago

45

France

46

Malte

47

Pologne

48

Mauritanie

49

Roumanie

50

Comores

 

 

 

Classement 2016 de la liberté d'expression et de la presse dans le monde

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents