Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


EmmanuelHollande

Publié par medisma sur 21 Avril 2017, 21:39pm

 

EmmanuelHollande

#EmmanuelHollande est un hashtag qui a marqué la campagne présidentielle française 2017. Inventé par des militants de droite, il s'est vite propagé sur Internet, y compris parmi les militants de gauche, portant un coup dur à la campagne d'Emmanuel Macron...

L'expression visait à discréditer l'ancien ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, choisi par le Président François Hollande pour lui succéder bien que le Président affirme ne pas vouloir lui apporter officiellement son soutien pour ne pas le pénaliser.

 
Damoclès

Hier, à 09:47 ·

 

Macron, c'est la suite de Hollande !

PÉTITION pour lui barrer la route => https://www.damocles.co/imposture-macron/

 

« Dans ce contexte, celui qui se présente comme le candidat du renouveau pourrait bien pâtir de cette nouvelle image qui s'est répandue sur les réseaux sociaux et provoquer un sentiment répulsif », explique à Sputnik un représentant du mouvement Damoclès, très présent sur Facebook et Twitter, qui a lancé une campagne numérique contre Macron sur les réseaux sociaux après la naissance du hashtag #EmmanuelHollande.

L'expression a vite été reprise par les représentants de tout le spectre politique, de la droite au Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, d'après le militant.

À son avis, « les Français en sont de plus en plus conscients, mais cette campagne #EmmanuelHollande leur a vraiment permis de prendre conscience et d'inscrire dans leur esprit qu'Emmanuel Macron c'est François Hollande, c'est la continuité du quinquennat actuel » de François Hollande.

 

François-Bernard Huyghe, spécialiste en communication et en cyberstratégie et directeur de recherche à l'IRIS, n'est pas surpris par la popularité du hashtag... Un hashtag, « c'est par définition pour circuler », d'après lui.

L'apparition du hashtag a eu un effet négatif pour l'image d'Emmanuel Macron. L'agence Filteris, a constaté une baisse significative du poids numérique de ce candidat — de l'ensemble des interactions sur les réseaux qui lui sont favorables — depuis le début de la campagne #EmmanuelHollande, d'après un représentant de Damoclès.

En plus, « il y a eu des dizaines de milliers de tweets la première journée avec le mot-dièse, puis c'est resté très haut pendant plusieurs jours. Il y a eu plus de messages critiques de Macron en un jour, que de messages positifs en une semaine », a-t-il annoncé.

​Où sont donc les origines de ce phénomène ? Probablement dans le fait qu'Emmanuel Macron soit perçu comme le candidat des médias mainstream et dans l'impopularité de François Hollande qui oblige les candidats à la présidence à insister sur leur rupture avec le gouvernement sortant en vue d'obtenir des points.

« Il y a quelque chose de clairement hallucinant, c'est la première fois dans l'histoire de la Ve République et des élections présidentielles qu'il n'y a aucun parti qui assume le passé, qui soit le parti sortant ; puisque Hamon a fait tout son succès à la primaire sur le fait qu'il ait quitté le gouvernement, qu'il se soit opposé à la loi travail, de l'avoir constamment critiquée », a précisé M. Huyghe.

 

LeKuzco@LeKuzco

Suivre

Plus

Pire qu'#Hollande; #EmmanuelHollande!#Macron l'#Imposteur est surtout une #Girouette!#EnMarche avant,en marche arrière!#PauvreFrance @BFMTV

 

Dans ce contexte, la mission d'Emmanuel Macron, bénéficiant du soutien de François Hollande, s'avère plutôt difficile...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents