Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Massacre à la tronçonneuse de la classe politique française

Publié par medisma sur 28 Juin 2017, 21:53pm

 

Massacre à la tronçonneuse de la classe politique française

Massacre à la tronçonneuse de la classe politique française organisé par l’apprenti Machiavel-Macron auquel Brigitte a enseigné « Le Prince »… Sous une apparence sympathique de bon élève, Macron est un tueur qui éliminera tous ses rivaux réels ou supposés!

 

Macron a viré du gouvernement les députés européens Modem, et Bayrou son président en guise de remerciement de l’avoir fait élire, qui seront prochainement inculpés puis ultérieurement condamnés pour le financement illégal de leurs assistants travaillant surtout au plan national via les fonds européens, de telle sorte qu’ils seront déclarés inéligibles et disparaitront de l’Assemblée nationale qu’ils viennent d’intégrer.

Il en sera de même des députés européens FN qui se trouvent dans la même situation. De telle sorte que toute la direction du FN (Marine Le Pen comprise) va être condamnée, décapitée et, devenue inéligible, disparaitra aussi de l’Assemblée nationale qu’elle vient d’intégrer. Jean-Marie Le Pen va pouvoir récupérer son parti et en virer Philippot.

Modem et FN sont mort… Il ne va plus rester sur la scène politique que la Macronie et les Insoumis de Mélenchon, étant donné que PS et LR explosent aussi sous la pression des oppositions personnelles entre leurs dirigeants discrédités.

Nous persistons à penser que Macron, le fondé de pouvoir de l’Etat maastrichtien, ce sera l’horreur pour la France et les Français…

Résumé: Quand on croit à la politique, on a la manie du prie- dieu, de la messe, du sermon, des excommunications, de l'eau bénite, du catéchisme, du bûcher, du bouc émissaire, du bréviaire, des burettes, des oraisons, mais surtout : des génuflexions. 
Quand on n' y croit plus et qu'on est devenu un athée de la politique, on devient libre. Dès lors, on voit comment le cinéma politico-médiatique a pour fonction de nous laisser croire qu'un changement d'homme apportera un changement de politique, alors qu'il n'en est rien : il était évident que le nouveau président de la République serait un pion de l'État maastrichtien. Le mécanisme est programmé pour ça.
On pouvait, comme moi, ne pas se plier à ce simulacre de démocratie, ne pas prendre au sérieux cette palinodie. Regarder cette campagne en voltairien et la raconter au jour le jour n'en demeure pas moins un geste politique : car déchirer le voile des fictions contribue au démontage de la servitude volontaire.

 

[FMG]

Massacre à la tronçonneuse de la classe politique française

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents