Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Michael Jackson : l’homme le plus harcelé de ce début du 21ème siècle parce qu’il voulait dévoiler ce qu’il avait fini par savoir

Publié par medisma sur 29 Juillet 2017, 12:39pm

Michael Jackson : l’homme le plus harcelé de ce début du 21ème siècle parce qu’il voulait dévoiler ce qu’il avait fini par savoir

 

 

Anniversaire de la mort de Michael Jackson : « Protecteur des enfants et non harceleur »

 

C’était sans doute l’un des premiers conspirationnistes du 21ème siècle. On ne devient pas une star de son niveau sans côtoyer de près les maîtres de décision de ce monde. Comme d’autres, il en a profité pleinement sans trop se poser des questions, en exerçant son talent avec brio pour le bénéfice de tous (y compris de ceux qui tirent les ficelles derrière lui). Seulement, certaines âmes pures, lorsqu’elles se rendent compte du manège dans lequel elles ne sont que des pions, ont tendance à vouloir se révolter et, croyant à la puissance de leur notoriété, voudront tout déballer de ce qu’elles ont découvert. Les exemples ne manquent pas. Ce qu’avait à dire Michael Jackson devait certainement aller au-delà du tolérable, sinon il serait encore parmi nous aujourd’hui. On ne tue pas quelqu’un qui ment ou qui suppute, mais seulement celui qui touche du doigt certaines vérités cachées et veut les révéler.  RI 

***

Il y a huit ans, le 25 juin 2009, une des stars de la musique les plus célèbres et les plus couronnées de succès des dernières décennies, Michael Jackson, aussi appelé « The King of Pop » est décédé. Ayant vendu plus de 750 millions d’albums, il a eu la réputation du chanteur le plus influent et le plus marquant à l’échelle mondiale. Il est parvenu à toucher le cœur des gens, au-delà des religions, des ethnies et des idéologies, à travers toutes les nations. En outre, par des clips, il a attiré l’attention sur la guerre, sur la pauvreté et sur l’injustice mondiale et il a appelé les hommes à une cohésion pacifique.

Mais dans les années qui ont précédé sa mort le chanteur s’est vu exposé à une avalanche d’accusations et de procès pour soupçons de maltraitance d’enfant, ce qui a gravement éprouvé sa santé psychique et physique. Pendant ce temps-là, c’est spécialement par la propagande négative que les mass médias ont influencé son image. Pour le public cela a laissé l’impression d’un excentrique aliéné, d’un pédophile bizarre, d’un hypocrite, d’un fanatique ou même d’un monstre. Mais beaucoup d’incohérences sont restées en suspens au sujet de ces accusations et de ces procès. Alors, jusqu’à la fin de sa vie, la question de sa culpabilité ou de son innocence n’a pas été clarifiée.

A présent une biographie de l’artiste a été publiée dans le livre « Make that Change » Michael Jackson – message et sort d’un révolutionnaire spirituel ». L’auteur Sophia Pade s’est intéressée intensivement à Michael Jackson pendant 10 ans, elle a étudié des centaines de documents judiciaires, elle a exploité des interviews et elle a montré en détail des liens de cause à effet et aussi des interdépendances dans les coulisses. Le bilan de l’auteur est le suivant : 95% des reproches faits à Michael Jackson avaient été construits et utilisés de manière ciblée pour porter atteinte à son prestige et pour diminuer son influence mondiale. Le co-auteur du livre, Armin Risi, a dit littéralement :

« Personne n’a été exposé à une campagne de diffamation aussi longtemps, aussi intensivement et avec autant de succès (jusque) au-delà de sa mort, comme Michael Jackson l’a été. »

Ainsi par exemple le journaliste britannique Martin Bashir aurait attisé délibérément des rumeurs négatives sur Michael Jackson. Il a coupé de manière ciblée des passages du documentaire cinématographique « Living with Michael Jackson » et par les commentaires qu’il a joints il a suscité l’impression que Michael Jackson avait un comportement sexuel déviant. Peu de temps après la mort de Michael Jackson, le journaliste est subitement revenu sur ses affirmations.

Selon les auteurs de ce livre, les mass médias auraient pareillement ignoré de nombreux détails décisifs du déroulement des procès, qui plaidaient en faveur de l’innocence de Michael Jackson. Dans un procès en 1993 le défenseur de la partie adverse lui-même, Michael Freemann, a dit :

« Il est éventuellement possible que Michael Jackson n’ait pas du tout commis de délit et qu’il soit ce qu’il prétend être : un protecteur et pas un harceleur d’enfants ? »

Mais qui avait tellement intérêt à porter atteinte à l’image de Michael Jackson ?

Une réponse est évidente, si on se penche sur ce détail décisif qui n’a pas été pris en compte pendant le procès. C’est la star américaine des enfants Corey Feldman, connu pour le film « Stand by me », qui s’est manifesté pour témoigner en faveur de Michael Jackson. Il a informé que l’industrie de divertissement d’Hollywood serait truffée d’abuseurs d’enfants pédophiles. Depuis, d’autres stars ont attesté cela en public, comme par exemple Elijah Wood connu pour le film « Le Seigneur des anneaux ». A ce sujet voyez notre émission en allemand « Hollywood truffé de pédophiles » (www.kla.tv/9682). Corey Feldman dit que c’est Michael Jackson qui l’a protégé lorsqu’il était un jeune homme plein d’avenir. Selon ce témoignage Michael Jackson aurait été en effet tout l’opposé de ce que les médias ont raconté de lui, c’est-à-dire un protecteur des enfants et non pas un harceleur d’enfants.

Le célèbre artiste pop a justement commencé à mettre en garde aussi le public exactement contre ces personnes mensongères qui font leurs méfaits derrière les coulisses. En faisant cela, il a même largement dépassé le sujet de la pédophilie. Michael Jackson a dit littéralement :

« J’en ai assez, j’en ai vraiment assez. J’en ai marre, de voir comment les médias nous mentent. Comment ils manipulent tout, tout ce qui se passe autour de nous. Ils ne disent pas la vérité ! Ils mentent ! Les mêmes personnes qui manipulent nos médias, manipulent aussi nos livres d’histoire. Nos livres d’histoire ne sont pas vrais. Ils sont tous un mensonge, vous devez tous le savoir ! Tout ce qui se passe et qui s’est passé, est ainsi, parce que des conspirateurs, les élites les plus grandes, possèdent le pouvoir. Il est temps pour une transformation ! »

Et Michael Jackson avait des plans pour cette transformation. Son but affiché était d’établir sa propre industrie cinématographique et de divertissement correspondant à son éthique.

Il semble que Michael Jackson, qui avait des connaissances profondes du monde de l’industrie cinématographique, soit devenu un danger pour ceux qu’il a appelés « conspirateurs » et « plus grandes élites ». Avant qu’il ait pu diffuser publiquement d’autres observations et qu’il ait pu constituer son monde cinématographique alternatif, il a trouvé la mort d’une manière inattendue. Sachant tout cela, on n’est pas surpris que les incohérences au sujet des accusations de la justice contre Michael Jackson n’aient jamais été clarifiées.

 

Liens : www.initiative.cc/Artikel/2010_04_01_michael_jackson.pdf
de.wikipedia.org/wiki/Michael_Jackson www.jackson.ch/artikeldetail/make-that-change/
armin-risi.ch/Buecher/Make-That-Change.php www.youtube.com/watch?v=4kpIqoc9aqI
www.youtube.com/watch?v=00avipxnbaY
www.kla.tv/9682
www.youtube.com/watch?v=Dxfqi2bPO1o

 source: https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents