Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Goldnadel : “Macron, Pologne, islamo-gauchisme… qui est fou ?”

Publié par medisma sur 30 Août 2017, 22:08pm

Goldnadel : “Macron, Pologne, islamo-gauchisme… qui est fou ?”

 

C’est fou, notre petit Jupiter préfère réserver ses foudres à la Pologne catholique et démocratique plutôt qu’à la Turquie islamiste et radicale.

Méchants Polonais qui ont souffert à la fois du nazisme et du communisme et qui ne veulent pas à présent pâtir de l’islamisme. Il est vrai qu’il est plus facile de broyer la main de la première ministre polonaise que celle du sultan ottoman.

Le pape François prêche à présent l’accueil pour tous, clandestins compris. Lundi dernier, il prétendait même faire passer la sécurité nationale des Européens après celle de l’Autre. Il veut donc prendre à César ce qui appartient à César. C’est fou, voilà le chef des catholiques devenu post-chrétien...

Notre ministre de l’intérieur, Gérard Collomb souhaite lui “mobiliser les hôpitaux psychiatriques pour identifier les individus radicalisés en travaillant en collaboration avec la ministre de la Santé pour essayer de repérer l’ensemble de ces profils qui demain peuvent passer à l’acte” (RTL le 18 août). Pour un peu, le ministre voudrait déclarer les sinistres à la Sécurité Sociale… De nombreux psychiatres trouvent l’idée “débile” et “absurde”. Selon Raphaël Gaillard, professeur en psychiatrie à Sainte-Anne et expert à la cour d’appel de Paris : “la grande majorité des terroristes n’ont aucun rapport avec la psychiatrie”.

Il ne faut pas sortir de Sainte-Anne ni de Saint-Cyr pour comprendre ce qui se trame inconsciemment à l’intérieur de cette idéologie médiatique ou politique qui a lourdement tendance depuis plusieurs années à psychiatriser tout islamique violent :

  1. Un musulman violent ne peut pas être méchant, donc il est forcément fou et irresponsable pénalement.
  2. Nous ne sommes pas légitimes à le punir, car nous sommes foncièrement responsables de son mal-être.
  3. Tout plutôt que nous défendre les armes à la main. Mieux vaut recourir à l’escroquerie intellectuelle et financière de la déradicalisation ou aux tranquillisants.

Qui est fou, sinon la société occidentale devenue masochiste ?

Macron a raison, il vaut mieux s’en prendre à la Pologne.

 

© Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents