Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


L'Arabie saoudite signe un accord ouvrant la voie à l'achat de systèmes anti-aériens russes

Publié par medisma sur 5 Octobre 2017, 20:57pm

L'Arabie saoudite signe un accord ouvrant la voie à l'achat de systèmes anti-aériens russes

Le roi Salmane d'Arabie saoudite et le président russe Vladimir Poutine à Moscou le 5 octobre 2017

L'Arabie saoudite a signé le 5 octobre avec la Russie un accord préliminaire ouvrant la voie à l'achat de systèmes russes de défense antiaérienne S-400 ainsi qu'à leur production dans le royaume saoudien, allié traditionnel des Etats-Unis.

Le 5 octobre à l'occasion d'une visite du roi Salmane à Moscou, la Russie et l'Arabie saoudite ont signé un accord prévoyant l'achat par Riyad de systèmes de défense antiaérienne et antimissile mobile S-400, mais aussi de systèmes antichars Kornet-EM, de lance-roquettes TOS-1A, de lance-grenades AGS-30 et de fusils d'assaut Kalachnikov AK-103, selon les modalités précisées dans un communiqué de la Saudi Arabian Military Industries (SAMI). 

«Les parties coopéreront pour mettre en place un projet de localisation de la production du système de défense anti-aérien S-400 et de l'entretien de ses pièces», a fait savoir la même source, évoquant également des «transferts de technologie» pour d'autres armements.

Voir l'image sur Twitter

 

@RTenfrancais

#Maduro puis le roi Salmane d'#Arabiesaoudite, une semaine diplomatique chargée pour #Poutine
➡️https://francais.rt.com/international/44188-maduro-puis-roi-salmane-darabie-saoudite-semaine-diplomatique-chargee-moscou  #diplomatie #petrole

21:37 - 4 oct. 2017

«[Ce protocole] se concentre sur l'installation de la fabrication des systèmes d'armement avancés en Arabie saoudite [et] inclut le transfert de technologie [pour les Kornet-EM, TOS-1A et AGS-30]», précise le communiqué.

«[Ce protocole] se concentre sur l'installation de la fabrication des systèmes d'armement avancés en Arabie saoudite [et] inclut le transfert de technologie [pour les Kornet-EM, TOS-1A et AGS-30]», précise le communiqué.

Il inclut également «des programmes d'entraînement et de formation» pour les personnels militaires saoudiens, selon la même source.

Selon le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, cité par le quotidien économique russeKommersant, Riyad a, en particulier, manifesté «un grand intérêt» pour les S-400. Le 12 septembre, c'est la Turquie, membre de l'OTAN, qui avait signé avec la Russie un contrat portant sur l'achat de systèmes de défense antiaérienne S-400, en dépit de l'inquiétude des Etats-Unis.

Le roi Salmane a entamé le 4 octobre sa première visite officielle à Moscou, qui marque de fait le premier déplacement d’un dirigeant saoudien en Russie de toute l’histoire des relations bilatérales entre les deux pays. La visite durera jusqu’au 7 octobre et sera pour le roi de signer toute une série de documents concernant les relations russo-saoudiennes. Le 5 octobre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a d'ailleurs fait savoir que Moscou et Riyad avaient l'intention de «développer leur coopération dans tous les domaines».

 

L'escalier roulant du roi Salmane en panne à son arrivée à Moscou (VIDEO)

A l'occasion de sa première visite en Russie, le chef d’Etat saoudien a dû descendre par lui-même les marches de la rampe de son avion, qui venait d’atterrir dans un des aéroports moscovites.

La visite en Russie du roi Salmane d’Arabie saoudite n’a pas débuté sous les meilleures auspices. Arrivé à l’aéroport de Vnoukovo dans la soirée du 4 octobre, le monarque saoudien n’a pas pu descendre de son avion de façon légère et aérienne comme il en a l'habitude. En effet, l’escalier roulant qui devait l'accompagner sans un effort jusqu'au sol russe s’est malheureusement interrompu à mi-chemin.

Après avoir patienté un court instant, le roi, âgé de 81 ans, a abandonné tout espoir et s'est résigné à descendre péniblement par lui-même les quelques marches restantes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents