Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


224 580 euros pour 14 pages : le coût de la dernière étude de la mairie de Paris

Publié par medisma sur 31 Janvier 2018, 13:34pm

224 580 euros pour 14 pages : le coût de la dernière étude de la mairie de Paris

Le Canard enchaîné du 31 janvier révèle le coût exorbitant d'un rapport sur la propreté des rues de la capitale, commandé par la mairie de Paris : 224 580 euros pour 14 pages. Une nouvelle affaire pour Anne Hidalgo, très attendue sur son budget.

Edifiant. Dans un article de l'hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné du 31 janvier, les Parisiens ont pu apprendre que le coût du dernier rapport sur la propreté commandé par leur maire Anne Hidalgo : 224 580 euros... pour 14 pages, soit un peu plus de 16 000 euros par page, comme l'ont calculé certains commentateurs.

https://pbs.twimg.com/profile_images/925001545439211520/atomdJax_normal.jpgThomas Joubert

@tomjoubert

Anne Hidalgo dépense 224.580 euros pour un rapport de 14 pages sur la propreté à Paris (soit 16.000 euros la page...) selon Le Canard enchaîné http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/01/30/20002-20180130ARTFIG00404-anne-hidalgo-depense-224580-euros-pour-un-rapport-de-14-pages-sur-la-proprete-a-paris.php  via @Figaro_Economie

09:21 - 31 janv. 2018

Avec ce rapport, Anne Hidalgo entendait impliquer les habitants de Paris dans la gestion de leur ville. A cette occasion, des conférences citoyennes avaient été organisées à propos de la propreté des rues, l'un des sujets fétiches du maire de Paris. 

Il s'agit d'ailleurs du troisième plan propreté d'Anne Hidalgo depuis le début de son mandat, qui a commencé en 2014. Dans l'annonce de ce nouveau plan, en mars 2017, le maire annonçait sa volonté de faire émerger de «belles propositions». Sept commissions de 15 habitants chacune ont ainsi été organisées au cours de l'automne... Peut-être un début d'explication au prix exorbitant payé à l'Ifop et à l'agence de communication Planète publique dévoilé par le Palmipède. Un chiffre étonnant qui serait issu d'un rapport de la commission d'enquête du Conseil de Paris.

Anne Hidalgo attendue sur son budget

Lors de la présentation de son budget prévisionnel pour la ville de Paris, le 11 décembre, Anne Hidalgo avait annoncé une dette de près de 6 milliards d'euros pour 2018, soit six fois plus qu'en 2001. Depuis 2010, la dette a ainsi progressé de 2,48 milliards. En 2018, la hausse pourrait s'élever à 12% de plus que l'année précédente.

 

 

II- Hidalgo : Pouvoir, argent, mensonge, copinage et ...

 

Anne Hidalgo, une maire "à fond la caisse

ANNE HIDALGO épinglée, trop de collaborateurs : « c'est la reine HIDALGO » selon LES GRANDES GUEULES
Véronique Genest insulte Anne Hidalgo
Anne Hidalgo commente la fausse rumeur sur sa relation avec François Hollande - Le Divan

 

III- Notre-Drame de Paris : révélations sulfureuses sur Hidalgo et sa calamiteuse politique

Le Figaro a mis le feu au poudre, dans un numéro publiant des extraits du livre d’Airy Routier et de Nadia Le Brun, Notre-Drame de Paris. Article réservé aux abonnés :

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/08/25/01002-20170825ARTFIG00048-embouteillages-migrants-logements-sociaux-les-extraits-exclusifs-du-livre-qui-accuse-hidalgo.php?redirect_premium

Atlantico  a résumé l’essentiel des attaques, ô combien fondées, contre Hidalgo, celle qui préfère le migrant au Français d’origine.

Migrants, HLM, embouteillages… Un livre dézingue la politique d’Anne Hidalgo

Dans N »otre-Drame de Paris » (Albin Michel), à paraître le 30 août, Airy Routier et Nadia Le Brun montrent que l’image d’Anne Hidalgo est souvent plus importante que le bien-être des Parisiens

Depuis son élection en 2014, Anne Hidalgo est aussi appréciée que détestée par les Parisiens, qui soit soulignent ses réalisations, ou les dénoncent inlassablement. Dans Notre-Drame de Paris, dont Le Figaro publie les bonnes feuilles, les journalistes Airy Routier et Nadia Le Brun décortiquent sa méthode et dressent le bilan de ses trois années de mandat.

Ils y écrivent que ses décisions ont eu pour conséquence une explosion des embouteillages (parfois créés sciemment), que sa gestion démagogique du problème des migrants aggrave les tensions dans de nombreux quartiers et que rien n’est fait concernant des problèmes comme l’insécurité, le harcèlement de rue ou la prolifération des rats dans certains quartiers. 

« Alors que la France avait eu toutes les peines du monde à résorber les bidonvilles qui fleurissaient dans les années cinquante, voilà qu’ils reviennent, dans les quartiers nord de Paris, sous le boulevard périphérique, dans tous les recoins de la ville.

 

On en voit dans le XVIIIe, le long de la voie ferrée désaffectée de la petite ceinture. Certains quartiers de la capitale sont ainsi ramenés au niveau des favelas brésiliennes », écrivent les auteurs. 

 

Ils résument sa politique vis à vis des migrants d’une phrase : « persister dans les nobles discours, tout en faisant porter la responsabilité et le coût des migrants à l’Etat! ».

Sur la question des HLM, ils notent que la marie assure dépenser 180 millions d’euros par an pour exercer son droit de préemption et créer des logements sociaux partout, y compris dans les beaux quartiers, mais que cela se fait parfois au mépris du bon sens. « Elle a ainsi déboursé 4,24 millions d’euros pour acheter un immeuble de six logements dans le XVIe arrondissement, soit 12.000 euros le mètre carré! Et a préempté un immeuble à Montmartre, évalué à 13.406 euros le mètre carré. «C’est scandaleux, s’emporte Jean-Louis Dumont, le président – socialiste! – de l’USH, l’Union sociale pour l’habitat qui fédère les offices HLM de France. On pourrait faire quatre ou cinq fois plus d’appartements si on investissait avec mesure. »

http://www.atlantico.fr/pepites/migrants-hlm-embouteillages-livre-dezingue-politique-anne-hidalgo-3147041.html#vGw8AFotveD0ZSWs.99

 

Comme le dit Collard, le peuple en a plein le dos des bobos

 

   @GilbertCollard

#Hidalgo, on en a plein le dos des bobos !

La mixité sociale ? Un leurre, puisque l’on chasse de Paris les classes moyennes, reléguées en banlieue, et qu’il ne reste plus que les très riches et les bénéficiaires de logements sociaux, trop souvent immigrés ou d’origine immigrée. Et l’objectif de Notre-Drame de Paris, c’est 30 pour cent de logements sociaux…

Hidalgo est très perverse, d’un coup de plume, elle fait passer les logements dits « intermédiaires »dans la catégorie logements sociaux, les classes moyennes qui gagnent trop pour être en logements sociaux et pas assez pour se loger sur Paris fuient en banlieue. Beau tour de passe-passe, n’est-il pas ?

5000 logements sociaux dans les beaux quartiers, et Hidalgo de pré-empter les logements en vente dans les immeubles de standing à des prix pharaoniques, Hidalgo s’en fout, c’est le con-tribuable parisien qui paie. Et payer pour que l’idéologie totalitaire d’Hidalgo soit appliquée, quel pied !

http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/08/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2017-08-28-%C3%A0-08.41.51.png http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/08/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2017-08-28-%C3%A0-08.41.51.png

Nous vous avions déjà signalé tout cela, mais cela va mieux quand les medias officiels le disent…

http://resistancerepublicaine.eu/search/brossat

Les mauvaises langues diront « bien fait pour la gueule de ces bobos qui ont voté Macron à 90 pour cent », et ils n’auront pas tout à fait tort. Sauf que c’est aussi notre Paris, notre France, qui s’en va à vau-l’eau.

Paris devenu une pourriture, envahi par des clandestins ? C’est aussi Hidalgo. Mais ça vous le savez tous, amis lecteurs…

Bref, lisez les articles consacrés au livre et, surtout, amusez-vous des protestations de la traîtresse et de sa clique Brossat, l’adjoint  islamo-collabo  en tête, hurlant… au racisme ! Excellent.

 

 

http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/08/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2017-08-28-%C3%A0-08.48.39.png

Brossat, qui n’aura de cesse que lorsque Paris sera peuplé entièrement de clandestins, Brossat qui considère que les femmes agressées à la Chapelle devraient avoir un peu plus de dignité…

 

http://ripostelaique.com/la-chapelle-pajol-ian-brossat-demande-de-la-dignite-aux-femmes-agressees.html

Brossat et Hidalgo deux restes de la colère de Dieu, payés, très cher, pour pourrir Paris et la vie des Parisiens en y instaurant, à grande échelle, le Grand Remplacement. Jusqu’à quand pourront-ils le faire en toute impunité ?

Il faut suivre la polémique, combien de temps va-t-elle durer ? Qui aura la parole sur TV-collabo et dans les médias dominants pour se défendre  ?On prend les paris ?

 

Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents