Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Algérie : pour le chef de l'armée, Bouteflika n'est plus en mesure d'exercer ses fonctions

Publié par medisma sur 26 Mars 2019, 21:32pm

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika reçoit le chef de l'état-major de l'armée algérienne, le 11 mars 2019 (Image d'illustration).

Selon plusieurs médias, le patron de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah a appelé ce 26 mars à mettre en application l’article 102 de la Constitution déclarant la vacance du poste du président de la République.

Au cours d'une visite d'inspection dans le sud de l'Algérie ce 26 mars, le chef d’état-major de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah a appelé à acter la vacance du pouvoir, selon plusieurs médias privés. «Il faut adopter une solution qui garantisse la satisfaction de toutes les revendications légitimes du peuple algérien et le respect des dispositions de la Constitution et la continuité de la souveraineté de l’Etat, une solution de nature à être acceptée de tous. C’est une solution prévue par la constitution dans son article 102», a déclaré Ahmed Gaïd Salah. 

L'article en question stipule que «lorsque le président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous les moyens appropriés, propose, à l’unanimité, au Parlement de déclarer l’état d’empêchement.»

Si le chef d’état-major de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah avait assuré à plusieurs reprises que la grande muette n’interviendrait plus dans la vie politique algérienne, il avait réagi à plusieurs reprises à la situation politique actuelle dans laquelle se trouve le pays.

Dans un communiqué en date du 18 mars, il avait salué la «profonde conscience populaire» des manifestants opposés au chef de l'Etat algérien, et estimé que «pour chaque problème exist[ait] une solution, voire plusieurs».

«L’espoir de voir l’Algérie, toujours et à jamais, au-dessus de tous les défis, est un espoir permanent qui se renouvelle et qui s’enracine dans les esprits et les cœurs. Un espoir augurant d’un avenir meilleur et d’une capacité à relever les enjeux, tous les enjeux. Ces ambitions d’un avenir meilleur font la fierté de l’Armée nationale populaire, qui s’enorgueillit d’être l’un de ses artisans, en s’inspirant de cette force, appuyée par son lien étroit avec son grand peuple et par la sympathie de ce dernier envers ses Forces armées», avait notamment déclaré Ahmed Gaïd Salah.

RT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents