Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Bourse : Les IPO sont truquées !

Publié par medisma sur 13 Avril 2019, 20:42pm

 

Les dés sont pipés !

Ceci est une mise en garde. 

Au cours des prochaines semaines vous allez probablement BEAUCOUP entendre parler dans les médias de grandes sociétés technologiques telles qu'Uber, Pinterest et Airbnb. 

Ces entreprises (ainsi que plusieurs autres) sont en effet sur le point de lancer leur introduction en Bourse ("IPO" en anglais). Lyft leur a grillé la priorité il y a une dizaine de jours, le 29 mars. Une introduction en Bourse permet aux investisseurs individuels tels que vous et moi d'investir dans de nouvelles entreprises qui leur étaient auparavant inaccessibles. 

Cependant, je vous recommande d'ignorer le battage médiatique autour de ces annonces. 

Les investisseurs particuliers sont TOUJOURS désavantagés dans ce type d'opérations...

Voici ce que vous devez savoir au sujet des introductions en Bourse 

Pour commencer, je dois vous dire que j'ai une expérience solide en ce qui concerne le marché des introductions en Bourse. 

Lorsque je travaillais encore pour un fonds d'investissement, mon rôle consistait à gérer l'ensemble des opérations d'IPO auxquelles le fonds participait.

Je me rendais aux réunions de présentation destinées aux investisseurs, j'allais déjeuner avec les dirigeants des entreprises qui étaient sur le point d'être introduites en Bourse, j'appelais les sociétés de courtage qui avaient la charge de placer les titres et je leur demandais littéralement de nous accorder un traitement préférentiel sur les meilleurs deals en leur rappelant ce qu'ils avaient gagné grâce à notre fonds. 

Alors quand je vous dis que le marché est truqué, je sais exactement de quoi je parle. Voici comment le processus d'introduction fonctionne... 

Une entreprise décide généralement de s'introduire en Bourse pour deux raisons principales : 

Raison numéro 1 : l'entreprise a besoin de vendre de nouvelles actions afin d'augmenter ses fonds propres pour financer son développement (par exemple ouvrir de nouveaux magasins, élargir ses équipes...) ou renforcer sa structure financière. 

Raison numéro 2 : les initiés, c'est-à-dire les fondateurs de l'entreprise et les fonds d'investissements qui sont rentrés les premiers au capital (bien avant que vous ayez la moindre chance d'investir dans l'entreprise), désirent revendre les actions qu'ils possèdent au meilleur prix possible afin de sécuriser leurs gains.

Malheureusement, une très grande partie des introductions en Bourse sont réalisées pour la seconde raison, et les gains réalisés par les initiés se font au détriment des investisseurs individuels qui ne se doutent de rien. 

Les professionnels de la finance à Wall Street savent exactement quelles introductions en Bourse représentent l'opportunité d'investir dans des sociétés saines avec de belles perspectives de croissance, et lesquelles n'ont que pour seul objectif de permettre à leurs propriétaires actuels de faire fortune. Ces professionnels ont à leur disposition des départements de recherche et d'analyse coûtant des millions de dollars par an ainsi que des réseaux de contacts pour leur procurer ce type d'informations. 

Les investisseurs particuliers à l'inverse n'ont généralement pas accès à toutes ces informations, ce qui les met dans une situation de handicap lorsqu'il s'agit d'investir dans ce type d'opérations. 

Mais cela ne signifie pas que tout espoir est perdu pour vous de gagner de l'argent sur ces introductions en Bourse ! 

Voici comment VOUS pouvez tirer profit de l'introduction en Bourse des dernières sociétés à la mode 

Si vous voulez tirer profit de l'introduction en Bourse des dernières sociétés à la mode, telle que celle de Lyft qui a beaucoup fait parler d'elle, vous devez comprendre comment les choses fonctionnent à Wall Street.

La plupart des sociétés de gestion d'actifs de Wall Street achètent les nouveaux titres à un prix fixé auprès du courtier avant l'introduction en Bourse, par exemple 35$ par action. En cas de succès de l'introduction, le titre s'appréciera fortement dès l'ouverture de la cotation, par exemple à 45$ voire plus. 

Par conséquent, ces sociétés ont intérêt à vendre leurs titres pour sécuriser rapidement leurs profits. Et c'est d'ailleurs exactement ce qu'elles font !

Il n'est certainement pas dans votre intérêt d'investir quelques jours ou même quelques semaines après une introduction en Bourse si le prix des titres s'est fortement apprécié. C'est précisément le moment où les investisseurs institutionnels VENDENT leurs titres. 

Attendez plutôt quelques semaines. Lorsque le calme sera revenu sur le marché, ces mêmes investisseurs institutionnels commenceront à construire leurs véritables positions à long terme. 

Avant de revenir à l'achat sur le titre, les investisseurs institutionnels ont besoin de temps pour réaliser leurs recherches, observer l'évolution du titre, vérifier la qualité de l'équipe de direction de la société et s'assurer qu'aucun élément majeur n'a changé depuis que la société a été introduite en Bourse. 

Si leur analyse des perspectives du titre reste favorable après avoir conduit toutes ces investigations, ils commenceront à acheter progressivement des actions. C'est alors le bon moment pour vous de les rejoindre et d'accompagner la hausse du titre (et non pas le premier jour de cotation lorsque le titre est vendu à grand renfort de publicités). 

Pour résumer : le jeu tout entier des introductions en Bourse est truqué en faveur des gros joueurs de Wall Street. 

Cependant, avec la bonne stratégie, vous pouvez réussir à gagner de l'argent sur le long terme au côté des investisseurs professionnels. Vous avez simplement besoin d'un peu de patience. 

Maintenant, vous êtes averti. 

 

Par Zach Scheidt     

Chronique agora / investissements-personnels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents