Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Diverses infos sur le coronavirus

Publié par medisma sur 12 Avril 2020, 19:47pm

Diverses infos sur le coronavirus

 

ABCNews a publié un reportage à sensations sur un prétendu rapport d’alerte à l’épidémie qui aurait circulé en novembre 2019. Certaines personnes affirment que cela prouve qu’il y a eu des cas précoces de covid-19. Il y a probablement eu un rapport mais l’insinuation que cela était lié au covid-19 ne vient que d’ABCnews.

Un rapport des services de renseignement a averti de la crise du coronavirus dès le mois de novembre : Sources.

Dès la fin novembre, les services de renseignement américains avertissaient qu'une contagion se propageait dans la région de Wuhan en Chine, modifiant les modes de vie et le commerce et constituant une menace pour la population, selon quatre sources informées du rapport secret.

Les inquiétudes concernant ce qui est maintenant connu comme la nouvelle pandémie de coronavirus ont été détaillées dans un rapport de renseignement du Centre national de renseignement médical (NCMI) de l'armée datant de novembre dernier, selon deux responsables familiers avec le contenu du document.

Le NCMI nie qu’un tel rapport ait été fait. Mais nous pouvons être sûrs qu’il a remarqué les nouvelles sur une éventuelle épidémie en Chine. Ce fut effectivement le cas à la mi-novembre. Seulement la nouvelle ne concernait pas le coronavirus, mais une petite épidémie de peste bubonique en Mongolie intérieure :

Trois patients ont été diagnostiqués à Pékin avec la forme la plus dangereuse de la peste - la maladie médiévale également connue sous le nom de peste noire. ...

Mardi, les autorités de Pékin ont annoncé qu'un hôpital municipal avait accueilli un couple marié de Mongolie intérieure, une région autonome peu peuplée du nord-ouest de la Chine, qui cherchait un traitement contre la peste pneumonique. L'un des patients est stable tandis que l'autre est dans un état critique mais ne s’aggravant pas, selon la commission de la santé de Pékin. ...

Le 16 novembre, les autorités ont diagnostiqué un troisième cas de peste pneumonique. L'homme, âgé de 55 ans, est également originaire de Mongolie intérieure, bien que les autorités aient déclaré que son cas n'était aucunement lié au couple évacué médicalement vers Pékin. Vingt-huit personnes qui étaient en contact étroit avec l'homme ont été mises en quarantaine et aucune n'a présenté de symptômes de la peste.

Parmi les trois versions de la maladie, la peste pneumonique est la seule qui puisse se transmettre d'une personne à l'autre par la toux, par exemple. Les autres variantes sont généralement propagées par des puces ou des animaux infectés.

La peste pneumonique présente des symptômes d'insuffisance respiratoire semblables à ceux de la pneumonie. Si elle n'est pas traitée, elle est mortelle. ...

La Mongolie, qui borde la région autonome où vit le couple chinois infecté, a signalé deux cas mortels de peste bubonique cette année encore, après que les patients eurent mangé de la marmotte crue, une espèce de rongeur sauvage souvent porteur de la bactérie en cause. En Mongolie, on pense que manger de la marmotte est bon pour la santé.

La maladie Covid-19 est causée par le virus du SRAS-CoV-19, et non par une bactérie. Les trois cas de novembre ont été causés par une bactérie détectable. Le premier cas de SRAS-Cov-19 actuellement connu est apparu à Wuhan à la mi-décembre.


Les personnes religieuses continuent de saper les mesures de contrôle de l’épidémie :

Des chercheurs allemands ont effectué des expériences d’analyse de flux pour tester divers matériaux ménagers pouvant servir à la fabrication de masques. Ils ont conclu que les sacs d’aspirateur de haute qualité sont le meilleur matériau utilisable à cette fin. À la page 20 de leur rapport en anglais ( pdf ), ils décrivent comment fabriquer des masques à partir de ces sacs.

Certaines personnes continuent à affirmer que le taux de mortalité de la maladie Covid-19 est aussi bas que celui de la grippe ordinaire. En fait, nous ne connaissons pas le taux de mortalité de la Covid-19 car nous ne savons pas combien de personnes en ont souffert et combien en sont mortes. L’Italie, l’Espagne et la France ont connu plus de décès dus à la Covid-19 en dehors du système hospitalier qu’à l’intérieur. Mais seuls les chiffres de morts à l’hôpital sont pris en compte dans le décompte officiel. On s’inquiète également de plus en plus des effets à long terme, car les patients guéris semblent avoir une fonction pulmonaire partiellement réduite. Cependant, les taux de mortalité, qui sont les seuls chiffres fiables dont nous disposons, sont assez élevés et nos décisions sont fondées sur eux.

Souvenez-vous de cette image datant du 12 mars :

Les fosses funéraires dues au coronavirus sont si vastes qu’elles sont visibles depuis l’espace

Les autorités iraniennes ont commencé à creuser une série de tranchées pour les victimes quelques jours seulement après que le gouvernement ait révélé l'épidémie initiale.

Cette photo montre les fosses communes de la ville de New York sur l’île de Hart. L’île a été utilisée comme cimetière anonyme pendant 150 ans, mais elle va maintenant accueillir une vague de nouveaux arrivants.

Les enterrements massifs sur l’île de Hart ont été multipliés par cinq avec l’augmentation du nombre de décès dus au Covid-19 :

 

https://www.moonofalabama.org/images10/hartisland-s.jpg

Agrandir

Moon of Alabama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents