Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Un Tsunami de faillites est sur le point de déferler sur les États-Unis

Publié par medisma sur 14 Mai 2020, 23:02pm

Un Tsunami de faillites est sur le point de déferler sur les États-Unis

A ce jour, un des seuls aspects positifs de cette crise de coronavirus est que, malgré l’effondrement sans précédent de l’économie dans son ensemble, et les quelques 30 millions de chômeurs, voire plus, le rythme des dépôts de bilan des entreprises a été relativement stable par rapport la période d’avant la pandémie, comme le montre le graphique de Goldman ci-dessous.

Malheureusement, le calme ambiant relatif n’est pas censé durer, car comme nous l’avons observé le mois dernier, Moody’s a récemment élargi sa liste d’entreprises qui ont fait faillite, et cette dernière a grimpé à son plus haut niveau jamais enregistré – il s’agit de 311 sociétés. Ce chiffre dépasse l’ancien record de 291 entreprises, statistique effroyable qui avait et enregistrée lors de la crise des subprimes de 2009 et lors de la récession liée aux matières premières en avril 2016. Avec 20,7 % de la population totale d’entreprises notées, la liste a également dépassé sa moyenne à long terme de 14,8 % et se rapproche de son niveau record de 26,1 %. Ce bond est le résultat de plusieurs aspects confluents, comme la pandémie de coronavirus, la chute des prix du pétrole et la montée des conditions propres à une récession, qui ont provoqué des chocs sévères dans le domaine du crédit dans de nombreux secteurs, dans des régions et dans des marchés, dont les effets ont été sans précédent.

Bien sûr, les déclassements d’abord en termes de solvabilité et puis qui vont s’aggraver encore davantage, ne sont que la première étape d’une douloureuse expérience qui se terminera par des faillites.

Et tandis que de nombreux emprunteurs font tout leur possible pour économiser les liquidités en réduisant les salaires, les investissements et les dividendes, dans certains cas, même ces actions drastiques ne suffisent pas à éviter cette dégringolade. En effet, comme le montre le dernier rapport de Bank of America, il y a eu récemment, une augmentation d’entreprises connus en défaut et des noms d’entreprises en lourdes difficultés, les défaillances d’avril ayant atteint 17 milliards de dollars, tandis que 27 milliards de dollars supplémentaires ont été versés à des émetteurs qui figurent désormais sur la liste de surveillance des défaillances de la banque – des émetteurs qui bénéficient actuellement d’un délai de grâce pour défaut de paiement, des échanges en détresse récemment lancés, ou d’autres actions qui pourraient conduire à une défaillance potentielle – et enfin 25 milliards de dollars supplémentaires en détresse profonde, dont les obligations se négocient actuellement à moins de 50 cents sur le dollar et dont le prix a chuté de 50 % par rapport à leur prix maximum au cours des 6 derniers mois.

Enfin, si les graphiques suivants de Torsten Slok de la Deutsche Bank sont une indication, la vague de faillites va reprendre de plus belle…

 

 

 

https://www.businessbourse.com/wp-content/uploads/2020/05/faillite-usa.jpg

 

… et c’est la même chose pour les défaillance visant les prêts…

 

https://www.businessbourse.com/wp-content/uploads/2020/05/conversation-from-liquidfity-to-solvency.jpg

… et ce qui est sur le point de déferler aux Etats-Unis est absolument monstrueux !

Et personne d’autre que le PDG du plus grand gestionnaire d’actifs au monde ne l’a confirmé: lors d’un appel en communication avec ses clients, Larry Fink, qui dirige Blackrock, d’une valeur de 7 500 milliards de dollars, a déclaré que les banquiers lui avaient dit qu’ils s’attendaient à ce qu’une cascade de faillites frappe encore davantage l’économie américaine.

 

 

 

 

Source: zerohedge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents