Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


L’argent qui ne repose sur rien n’a aucune valeur !

Publié par medisma sur 9 Octobre 2020, 20:44pm

L’argent qui ne repose sur rien n’a aucune valeur !

Lorsqu’une banque reçoit un dépôt de 1 000 $, puis prête dix fois ou plus ce montant, cet argent ne vaut rien, car émettre ces prêts n’a pas coûté un seul centime.

C’est la même chose avec une société de cartes de crédit, ou de financement automobile ; elles émettent de la fausse monnaie créée en appuyant sur un bouton.

Ce cercle vicieux de l’impression monétaire a gonflé les bulles d’actifs à l’extrême. Nous savons tous ce qui se passe quand une bulle devient trop grosse. ELLE ÉCLATE ! Et tout l’air qui se trouve à l’intérieur de la bulle s’évapore.

Laissez-moi vous expliquer ce que cela signifie dans la pratique. Commençons par les bulles spéculatives. Lorsque les marchés boursiers, immobiliers et autres marchés d’actifs mondiaux éclateront, tous ces actifs perdront au moins 95% de leur valeur en termes réels. La meilleure façon de mesurer en termes réels est évidemment l’or, puisque c’est la seule monnaie qui a survécu et maintenu son pouvoir d’achat pendant des milliers d’années.

Si nous regardons la bulle de la dette, la dette mondiale est d’au moins 270 000 milliards $. Mais lorsque la bulle de la dette éclatera, d’autres passifs tels que les 1,5 quadrillions de produits dérivés disparaîtront. À ce moment-là, presque toute cette monnaie fiduciaire deviendra sans valeur. Personne ne pourra la rembourser ou ne voudra l’acheter.

Je sais que les deux paragraphes ci-dessus sont une explication très simplifiée de ce qui se passera dans les prochaines années. Mais j’espère que cela facilite la compréhension.

Évidemment, ces événements ne se produiront pas d’un seul coup. Cela commencera très probablement par l’effondrement des marchés boursiers, ce qui exercera des pressions sur les marchés du crédit. D’autres QE suivront, mais cela n’aura qu’un effet à court terme. Plus de krachs, d’impression de billets, d’inflation, d’hyperinflation, de défauts de crédit et de faillites bancaires. Tout se dégradera relativement rapidement jusqu’à l’implosion déflationniste de la plupart des actifs.

Dès le mois d’août, plusieurs grandes banques centrales ont clairement indiqué qu’il y avait quelque chose de pourri dans le système financier international. La Fed, la BCE et la BoJ ont toutes déclaré qu’elles feraient le nécessaire pour soutenir le système.

Source: or.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents