Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


ET LES MAJORS RAFLENT LA MISE !

Publié par medisma sur 30 Août 2007, 18:02pm

Catégories : #lintegral

                                                      Et les majors raflent la mise !

 

 

  4-7.jpgSelon les analystes de la firme de courtage CIBC, le baril de pétrole brut devrait dépasser les 100 $ US d'ici la fin de l'année prochaine.

C'est environ 23 $ US de plus qu'aujourd'hui, soit une hausse potentielle de 33 % en 15 mois.

Il y a à peine quatre ans, le baril de pétrole brut se négociait à 30 $ US. Aujourd'hui, il gravite autour de 72 $ US. Et personne n'avait prévu que le cours du pétrole allait plus que doubler en si peu de temps !

Les facteurs en faveur d'une hausse si importante du baril de pétrole sont particulièrement nombreux:

La réduction des exportations des principaux pays producteurs en raison de l’augmentation de leurs propres consommations ; la diminution des réserves mondiales puisque le pétrole n'est pas une ressource renouvelable; la pression constante à la hausse en raison des inquiétudes géopolitiques qui planent au-dessus des pays membres de l'OPEP; la demande mondiale croissante due notamment à l'augmentation de la population et à la croissance dans les pays émergents tels la Chine et l'Inde.; la dépréciation continue du dollar américain; la saturation des capacités de raffinage; les événements imprévus : conflits armés, ouragans ou autres catastrophes ; la hausse des coûts s’étalant sur toute la chaîne de production, du puits de pétrole à la pompe à essence …..


arton1177.jpg        Face à cette situation, il ne faut évidemment pas compter sur les grandes compagnies pétrolières appelées majors pour qu’elles modèrent leur appétit en cashs flows. A constater par ailleurs, que plus le prix du baril augmente, plus elles engrangent de profit.

Quant aux gouvernements? C’est toute une hypocrisie! Plus le prix de l'essence grimpe, plus ils en profitent en raison des lourdes taxes exigées et dépassant souvent le taux de 70% !

De toute façon, comme on l'a vu ces dernières années, les grandes sociétés pétrolières fixent à leur guise les prix de l'essence et elles évoquent toujours mille et une bonnes raisons pour se justifier.

Elles sont tellement riches qu'elles disposent de moyens énormes pour se défendre et nous faire avaler leurs fourchettes de prix.

Au plan de la capitalisation boursière (valeur des actions en Bourse), les six plus grandes compagnies au monde totalisent 1452 milliards US.

À elle seule, l'américaine Exxon Mobil compte pour un peu plus du tiers de cette capitalisation.

Les cinq autres grandes multinationales du pétrole sont: BP, d'Angleterre (236 milliards US); Total, de la France (202 milliards US); Chevron, des États-Unis (199 milliards US); Royal Dutch Shell, du Royaume-Uni (152 milliards US), et Conoco Phillips, des États-Unis (143 milliards US).

A noter en outre que ces six majors ont déclaré en 2006 un bénéfice net total de 135 milliards. Astronomique !

Et on ne parle que du profit net de six multinationales du pétrole....

       De la Totale démesure!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents