Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


VERS UNE PLANETE TERRE SANS ABEILLES ?

Publié par medisma sur 31 Août 2007, 22:17pm

Catégories : #lintegral

 bee1.jpg Les abeilles menacées de disparition ?

 

Les abeilles sont-elles menacées de disparition ?

 

« On n’a jamais vu cela ! » Tel est le cri d’alarme des apiculteurs qui observent dans leurs ruches des symptômes ne correspondant à aucune pathologie habituelle :

en fin d’hivernage, ou même en décembre, la colonie est réduite à une poignée d’abeilles mortes autour de la reine, ou même à rien ! On retrouve des provisions en nombre et pratiquement aucune abeille morte sur le plancher ;

problèmes de perte progressive mais significative de butineuses ;

au printemps, les colonies ne se développent pas bien et les abeilles manquent totalement de dynamisme. Cette faiblesse générale des colonies est combinée avec d’autres facteurs comme la perte d’orientation, des abeilles traînant dans l’herbe, une dépopulation massive, un essaimage anormal ou des problèmes de reines. En condition de butinage défavorable, elles périclitent. La miellée de printemps est, dans tous les cas, perdue ou fortement réduite ;

des problèmes de renouvellement anormaux de reines présents en même temps que d’autres problèmes.

 

abeille2.jpgMalformations, troubles du système nerveux, troubles du comportement, les abeilles présentent toutes sortes de symptômes qui révèlent un état de santé fragile. Certaines abeilles ne retrouvent pas leur ruche. D’autres en sont refoulées parce que non reconnues par le reste du groupe. C'est le constat de différentes études menées depuis une dizaine d'années.

En trente ans, des pathologies multiples ont touché les abeilles et se sont répandues à la surface du globe. La complexité des causes et la multiplication des facteurs rend les diagnostics difficiles. Ainsi les importations d’espèces ont simultanément importé des pathologies inconnues.

Dans le sud de l’Inde, dans l’Etat de Karnataka, jadis important producteur de miel, jusqu’à 90% des colonies d’abeilles indigènes avaient été détruites au début des années 90 par un virus importé. Le préjudice économique était considérable. Seul un programme complexe de la FAO, comprenant une aide économique et une formation des éleveurs, permet de reconstruire les populations.

                Il ne s’agit donc ni d’un problème spécifiquement régional, ni même ne touchant que les pays pratiquant une agriculture avec usage massif de produits chimiques. Reste malgré tout à quantifier les parts de responsabilité en fonction des différents facteurs en jeu, mais là aucune étude scientifique ne semble en mesure de répondre précisément…

Les abeilles sont autant productrices de miel qu’elles sont indispensables à la pollinisation des fleurs et des plantes. En effet les abeilles constituent un élément dans la chaîne interactive des écosystèmes. Le rôle de l’abeille est très important dans les divers cycles de la vie des diverses espèces. Pas d’abeilles, pas de miel mais surtout non reproduction et disparition de certaines espèces végétales, donc disparition de certaines espèces animales.

« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre », prophétisait Einstein…

                                               L’abeille fait partie du patrimoine de la culture humaine…

Apparue sur la Terre il y a 80 millions d’années, l’abeille a accompagné les pérégrinations humaines. Déjà sur des peintures rupestres, on peut voir des hommes récoltant le miel… Sur les hiéroglyphes comme sur les représentations de la Mésopotamie antique autant que celles de la Chine des premiers siècles de notre ère, la récolte du miel est illustrée. La terre promise est celle où coulent le lait et le miel. Le produit de l’abeille fait bien figure de première douceur pour une humanité balbutiante et souffrante. À l’évidence, en ce début de XXI° siècle, l’homme ne peut toujours pas se passer de l’abeille…

 

  Que faire ?

 

298-7467-070219203642-vhck.jpgDéceler évidemment et en premier lieu les causes de la menace qui demeurent encore ignorées à ce jour :

           Sont-ce les radiations causées par les téléphones portables ou les nouvelles générations des insecticides ou encore le fameux réchauffement climatique  dont on nous assène la tête sans relâche ou une pathologie non identifiée..… ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents