Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Manipulations scientifiques et disparition de la civilisation?

Publié par medisma sur 14 Janvier 2008, 16:17pm

Catégories : #lintegral

"Il est minuit moins cinq…"

undefinedRémi Sussan a publié en 2007 un article intéressant dans USA Today, le soumettant à ses lecteurs pour un large débat sur l’avenir de l’humanité face aux dangers qui la guettent dus essentiellement au nucléaire, aux manipulations biologiques, génétiques ou nanotechnologiques ou encore au réchauffement climatique.

Il y affirme notamment que si certains scientifiques affichent volontiers un optimisme démesuré, d’autres, et non des moindres, se montrent beaucoup plus méfiants envers l’avenir - pour ne pas dire franchement alarmistes. Et c’est le cas de la société qui anime le Bulletin des savants atomistes, un groupe créé en 1945 ayant pour but de réunir les chercheurs inquiets des développements de l’arme nucléaire. En 1947, cette organisation a créé l’Horloge du Destin, censée symboliquement sonner minuit lors de la disparition de la civilisation, en la réglant aussitôt sur 23:53.

Depuis, l’aiguille de l’horloge a beaucoup bougé, dix-huit fois pour être précis, et dans les deux sens. Elle a presque atteint minuit (23:58) en 1953, avec les premiers tests de la bombe à hydrogène, mais a reculé considérablement en 1991, lors de la dissolution de l’Union Soviétique (une décision un peu hâtive, car c’est précisément cette disparition qui a encouragé la dissémination des savants atomistes soviétiques de par le monde, et leur embauche éventuelle par des “états voyous”!). La dernière manipulation de l’horloge datait de février 2002, et tenait compte des évènements du 11 septembre (23:53).

Cette fois, les savants ont décidé de faire avancer l’aiguille jusqu’à cinq minutes avant l’heure fatale. La cause ? En plus du nucléaire qui n’a rien perdu de son caractère inquiétant, c’est le réchauffement climatique qui apparaît désormais comme le phénomène le plus menaçant pour notre survie.

Le comité n’oublie pas pour autant les autres dangers, notamment ceux issus de la biologie ou de la génétique, qui, s’ils ne figurent pas dans l’annonce de cette année, pourraient, selon eux, se révéler par la suite catastrophiques, en permettant “ de manipuler les fonctions du cerveau, compromettre la biorégulation, et même altérer nos capacités reproductives“. Quant à la nanotechnologie, elle peut s’avérer particulièrement effrayante si “elle est associée à des armes chimiques ou biologiques, des explosifs ou des missiles.Une telle combinaison pourrait donner naissance à des missiles hautement destructifs de la taille d’un insecte, où à des systèmes microscopiques de délivrance d’agents pathogènes“.....
  A méditer !

NB : Le bulletin des savants atomistes accueille en son sein des scientifiques de renommée mondiale comme Stephen Hawking, Freeman Dyson ou Arthur C. Clarke.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents