Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Immortalité et recette pour une longue vie....

Publié par medisma sur 23 Juillet 2008, 17:06pm

Catégories : #lintegral

Vive l’immortalité !

Le journaliste Jonathan Trudel qui a assisté à l’assemblée très fermée réunissant des dizaines d’imminents scientifiques au sein du prestigieux MIT pour réfléchir sur l’avenir des technologies de la santé, nous relate ci-après l’étonnant débat qui s’est déroulé  dans une moins étonnante ambiance entre ces sommités de la science :

 « Levons nos verres à l’immortalité ! » lance l’invité d’honneur de la soirée, Ray Kurzweil, sous les applaudissements nourris de l’assemblée, réunie par le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), près de Boston. Dans un long discours, le futurologue et inventeur américain, qui a notamment mis au point le lecteur optique à plat et le synthétiseur, vient d’expliquer avec passion pourquoi la mort ne sera bientôt plus une fatalité. Grâce aux progrès spectaculaires en génie génétique, en pharmacogénomique, en bio-informatique et en nanotechnologie, la science « nous donnera sous peu les moyens de ralentir considérablement le processus de vieillissement et, peut-être même, de l’arrêter ». À 60 ans, cet homme petit et frêle n’a d’ailleurs « aucune intention de mourir ». Ni dans 20 ans ni dans 100 ans. « Jamais », dit-il simplement, comme s’il annonçait qu’il fera beau demain.

Dans la salle de conférences, où les esprits commencent à s’émousser sous l’effet du champagne, je semble être un des seuls à relever le caractère pour le moins étonnant de cette affirmation. Même s’ils n’adhèrent pas tous aux propos de Ray Kurzweil, les participants à ce colloque, organisé par le MIT l’automne dernier, ne s’en formalisent pas : il n’est plus inusité, dans certains cercles de scientifiques, d’entendre pareil discours. Qualifié de « penseur visionnaire » par Bill Gates, Kurzweil n’est, après tout, que l’un des nombreux chercheurs du monde à prédire qu’il sera bientôt possible de contrer les effets dévastateurs du temps.

Le plus célèbre d’entre eux, le biogérontologue britannique Aubrey de Grey, participe aussi au colloque. « Il faut se réveiller, vieillir tue », me dit-il calmement, d’une voix émaillée d’un fort accent british. Chaque jour sur la planète, 100 000 personnes meurent de vieillesse, « soit 30 fois le nombre de victimes des attentats du World Trade Center ». Dans les pays industrialisés, la très grande majorité des décès sont attribuables au vieillissement. « Il faut mettre fin à ce film d’horreur, à cette catastrophe humanitaire », insiste-t-il.

Après avoir abandonné  sa carrière de chercheur dans le domaine de l’intelligence artificielle, De Grey, 45 ans, a décidé de consacrer sa vie à ce qu’il appelle la « guerre contre le vieillissement ». Il détaille son ambitieuse — et controversée — stratégie dans Ending Aging (St. Martin’s Press). Le chercheur y recense les sept grandes causes du vieillissement et se dit convaincu que les percées de la science, notamment en biologie moléculaire, viendront à bout de chacune d’elles. « Vieillir n’est pas un phénomène mystérieux en soi, et vaincre le vieillissement n’est pas au-delà des pouvoirs des mortels », affirme-t-il, confiant qu’on pourra réduire grandement le nombre de décès dus à celui-ci avant la fin du siècle. Et possiblement d’ici quelques décennies, soit assez tôt pour que des millions de personnes vivantes à l’heure actuelle puissent bénéficier de ces progrès.

Comment prolonger la vie

dans l’attente de l’aboutissement des recherches scientifiques

Oublions les crèmes miracles et autres élixirs de jouvence. Voici du solide, conçu pour faire de nous des bataillons de centenaires actifs.

Et selon Jonathan Trudel, la recette est toute simple : Il existe  

8 FAÇONS DE RETARDER LE VIEILLISSEMENT

Soulevez des poids et haltères
Les muscles n’aident pas qu’à faire des déménagements ou à flirter au gymnase : ils servent aussi de bouclier contre des pathologies liées au vieillissement, comme les maladies cardiaques, le cancer et le diabète. La masse musculaire commence à décroître dès l’âge de 25 ans et chute d’environ 10 % par décennie à partir de 40 ans. Des exercices de musculation peuvent renverser la tendance.

Allez hop, bougez !
Pas encore convaincu de l’importance de l’exercice physique ? Le simple fait de marcher, de nager ou d’enfourcher son vélo régulièrement réduit les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer et de dépression, tout en augmentant le désir sexuel…

Faites l’amour plus souvent !
Une étude menée par des chercheurs de l’Université Queen’s de Belfast auprès d’un millier d’hommes de 45 à 59 ans révèle les vertus d’une vie sexuelle active. Avoir trois rapports sexuels ou plus par semaine réduit de moitié le risque de subir une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire.

Prenez de la vitamine D
Consommer quotidiennement 1 100 unités internationales (UI) de vitamine D diminue le risque de contracter divers cancers, selon une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition. Simplement s’exposer au soleil quelques minutes l’été suffit à faire le plein de vitamine D. La Société canadienne du cancer recommande la prise de suppléments à l’automne et à l’hiver.

Utilisez la soie dentaire
Les dentistes s’évertuent à le dire : soignez votre hygiène buccale. Des recherches démontrent que les maladies des gencives sont des signes précurseurs d’une foule d’autres maladies plus graves. Ceux qui souffrent de gingivite ou de parodontite ont souvent un système immunitaire affaibli et sont aussi plus susceptibles de subir une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire.

Prenez le temps de dormir
Dormir moins de six heures par nuit augmente substantiellement le risque de décès, selon une étude menée par l’Université de Californie à San Diego. Les insomniaques souffrent plus souvent d’hypertension et sont aussi plus sensibles au stress…

Mangez mieux, mangez peu
Manger moins améliore la santé, retarde le vieillissement et accroît l’espérance de vie. Maintes fois étudiée chez les animaux, la restriction calorique a aussi des bienfaits chez les humains, d’après une étude publiée par le Journal of the American College of Cardiology. Mais encore faut-il suivre un régime de haute qualité nutritionnelle.

Exercez vos neurones !
Stimuler le cerveau, c’est aussi aider à le préserver ! Maintenir des activités mentales complexes — comme apprendre une nouvelle langue — tout au long de la vie permettrait de réduire de moitié le risque de maladies neurodégénératives, selon une étude parue dans la revue Psychological Medicine.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents