Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Vers l’éclatement de la bulle immobilière !

Publié par medisma sur 2 Octobre 2008, 20:31pm

Catégories : #lintegral

Evolution de l’euphorie immobilière

 

Ces dernières années, le prix moyen des maisons s’est accru considérablement. Les gens ont continué d’acheter, croyant à tort que la tendance à la hausse se poursuivra durablement.

Toutefois, l’augmentation du prix des maisons ne peut pas s’éloigner systématiquement de celui du revenu personnel disponible par habitant.

Cette relation est de même nature que la relation entre les dépenses de consommation et le revenu personnel disponible.

Toute déviation exagérée des dépenses de consommation financées par l’emprunt devra tôt ou tard s’ajuster à cette contrainte. On ne peut pas dépenser systématiquement plus que l’on gagne !

C’est ce qui s’est passé exactement dans certains pays au cours des dernières années : le prix moyen des maisons s’est accru beaucoup plus rapidement que le revenu personnel disponible par habitant.

En outre, les gouvernements ont mis de l’huile sur le feu en autorisant des programmes sans mise de fonds et en permettant aux consommateurs d’amortir leurs prêts hypothécaires sur plus de 25ans.

Ces nouveaux programmes ont stimulé le marché immobilier permettant à des gens qui n’avaient pas nécessairement les moyens de devenir propriétaire d’acquérir leurs propres logements. Ce qui signifie que les ménages ont emprunté massivement pour investir dans l’immobilier.

Certains propriétaires pourraient avoir une surprise lorsque viendra le temps d’effectuer un refinancement pour consolider leurs dettes alors que le prix des résidences serait à la baisse. Ils se retrouveront dans la même situation que les américains avec un prêt garanti par une hypothèque immobilière supérieure à la valeur de cette résidence fournie en garantie.

Tout semble correct aussi longtemps que les prix des maisons montent, tout comme ce fut le cas dans de nombreux pays.

Cependant, lorsque les prix baissent, ceux qui ont acheté au sommet du marché et ceux qui ont refinancé leur hypothèque pour accroître leurs dépenses de consommation se trouveront en difficulté financière.

 

Situation présente

 

A présent, le nombre de maisons offertes sur le marché augmente au moment même ou les banques commencent à resserrer leurs critères de financement.

Ce faisant, les prix des logements ont commencé déjà à chuter dans certaines régions.

Et lorsque les prix baissent, le potentiel de déclin est aussi accentué par le fait qu’au cours des dernières années les promoteurs immobiliers ont augmenté l’offre de maisons neuves à des niveaux élevés.

Et avec la baisse des prix, les mises en chantier et les constructions résidentielles s’effondreront inévitablement contribuant ainsi au ralentissement de l’activité économique et aux pertes d’emplois.

Ce processus est déjà bien avancé dans de nombreux pays.

Il induira une situation douloureuse pour tous ceux qui n’ont pas été assez prudents, emportés par une euphorie ambiante irraisonnée alimentée par des spéculateurs, souvent requins affamés !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents