Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Justice et corruption : la France pointée du doigt !

Publié par medisma sur 18 Janvier 2009, 22:57pm

Catégories : #lintegral

Selon la Commission Européenne pour l’Efficacité de la Justice, la France est pointée du doigt pour l’efficacité judiciaire et pour la corruption.
La grande pauvreté de la justice française est mise en lumière dans un rapport publié par le Conseil de l'Europe, qui classe la France au 35ème rang européen sur 43.
Avec un budget total de 3,35 milliards d'euros, il arrive loin derrière l'Allemagne (8,73 milliards) et le Royaume-Uni (5,34 milliards). De quoi positionner la France en milieu de peloton, mais en compagnie de pays moins industrialisés ou issus de l'ancien bloc de l'Est...
"Cela confirme ce que l'on sait depuis longtemps, estime un juge. Nous manquons cruellement de personnel, notamment dans les greffes, ce qui grippe toute la mécanique. La France consacre donc environ 3 milliards d'euros (la somme apportée par l'Etat dernièrement pour renflouer Dexia) pour plus de 1 100 juridictions, le Conseil d'Etat, la Cour de cassation et des services comme le suivi des condamnés libérés. C’est significatif d’un choix de société!
La France, en investissant 53 euros/habitant se situe au 20 ème rang, alors que c’est la principauté de Monaco qui attribue la somme la plus importante avec 168 euros, juste devant l’Irlande du Nord qui consacre 130 euros/habitant. Mais, en ramènenant cette somme au pourcentage du PIB/habitant, alors, la France pointe au 35 ème rang, celle-ci n’y consacrant que 0,19%. 
 Rappelons en outre que la part de la mission de justice dans le budget de la nation représente environ 2% du total.
"Ce rapport est très révélateur d'une situation qu'on dénonce, avec un système exsangue, qui le sera encore plus avec la réforme de la carte judiciaire, dont le but caché est de faire des économies d'échelle", déclarait à l’agence Reuters Emmanuelle Perreux, présidente du Syndicat de la magistrature.
Or ce qui confirme l’étendue du désastre de ce système judiciaire, et donc l’affaiblissement de la démocratie, c’est le rapport rendu presque concomitamment par l’ONG, Transparence – International France, dirigée par Daniel Lebègue, ancien directeur du Trésor et ancien directeur général de la Caisse des Dépôts.
Ce rapport, qui mesure le degré de perception de la corruption dans 180 pays, classe la France au 23ème rang, en recul de 4 places par rapport à l’année précédente!
De l’IPC (Indice de Perception de la Corruption) 2008 ressort une image de la France quelque peu ternie.
Dommage pour ce pays, berceau des droits de l’homme, autrefois exemplaire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents