Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Il faut siffler la fin de la partie : La grippe porcine est pratiquement inoffensive !

Publié par medisma sur 1 Septembre 2009, 16:37pm

Catégories : #lintegral

 Il faut siffler la fin de la partie ! Ainsi s’exprimait le député de l’UMP Bernard Debré le 26 juillet. Néanmoins, les autorités politiques et sanitaires considèrent cette grippe comme extrêmement dangereuse ! Mais l’est-elle réellement ?
En réalité, la grippe A(H1 N1) est plutôt bénigne. Certes, elle semble se répandre facilement mais son impact est beaucoup moins sévère que les grippes saisonnières des années précédentes. D’ailleurs, la fièvre signalée dépasse rarement les 38 degrés.
Et pour s’en convaincre, nous reproduisons ci-dessous quelques extraits de diverses déclarations d’experts attitrés à propos de cette soi-disant  « pandémie ». L’occasion pour nous de confirmer presque « l’innocuité » de cette maladie.
« Cette grippe n’est pas dangereuse. On s’est rendu compte qu’elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie ! (…) Au Mexique, c’est l’exercice grandeur nature d’une armée médicale d’Etat qui se met en ordre de bataille contre un mal qui pourrait survenir un jour. Mais à un moment donné, il faut arrêter l’exercice (…) A partir du moment où l’OMS a, de façon un peu rapide, commencé à gesticuler, avec des communiqués quotidiens et des conférences de presse à répétition, les gouvernements n’avaient pas vraiment d’autre choix que de suivre. Je leur reproche d’avoir ensuite succombé à une surmédiatisation politique de cet événement » (Propos du Pr Debré, JDD, 26/07/09)

« Ce que l’on sait moins c’est que les paramètres destinés à qualifier une maladie "d’épidémie" ou de "pandémie" ont été changés cette année, et que simplement l’année dernière cette grippe A ne serait pas entrée dans les critères de dangerosité pour la qualifier de "pandémie "... pour résumer, cette même grippe l’an dernier n’aurait donné lieu à aucune mobilisation des pouvoirs public, et des organisations sanitaires internationales... Cette grippe qui a toutes les caractéristique d’une grippe saisonnière bénigne semble surtout une grippe bureaucratique  » (commentaire d’un lecteur suite à un article concernant les propos de la ministre Bachelot, Le Point, 30/07/09)

« Mesures d’urgence, formations, exercices de simulation... Depuis le mois de janvier, le personnel soignant de l’hôpital a été préparé pour faire face à la grippe A. « Quand la cellule de crise a été activée, les services ont réagi rapidement avec une sérénité presque nonchalante, signe de leur professionnalisme », assure Philippe Cottard, directeur général de l’hôpital Foch (…) Si le personnel est si calme, c’est parce qu’il considère cette grippe comme bénigne. « C’est rien d’autre qu’une grippe en plein été. Certes, elle est plus contagieuse, mais on en fait quand même beaucoup trop », explique une infirmière dans un couloir. Les critiques se portent plus haut, vers les responsables sanitaires. « Ils ne se remettent pas de la canicule. Du coup, ils ne veulent surtout pas passer à côté de cette grippe ». » (20 Minutes, 30/07/09)

Le docteur Jean-Paul Ortiz  président, entre autres fonctions nationales, de la confédération des syndicats médicaux français pour les Pyrénées-Orientales, estime que le matraquage médiatique qui a suivi l’apparition de ce nouveau virus "est totalement disproportionné". (…) "On se calme" répète à l’envi le docteur Ortiz tant aux patients qu’aux "technocrates qui sont dans une peur panique". (L’Indépendant, 04/08/09)

Les autorités cantonales valaisannes, dans un communiqué diffusé mardi matin, expliquent que  le virus A(H1N1) est "dans la majorité des cas bénigne et ses symptômes disparaissent après quelques jours. » (Le Nouvelliste, 11/08/09)

Au vu de ces propos émanant de sources diverses, et qu’on pourrait multiplier à souhait, l’affaire semble entendue. La grippe actuelle s’avère contagieuse mais inoffensive, excepté pour les patients lourdement atteints de lourdes pathologies qui en vérité, ne décèdent que rarement de la grippe mais de complications. Chacun se fera une idée de cette pandémie à la lecture de ces propos. Et jugera de l’attitude des autorités politiques et sanitaires.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents