Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


EURONEXT : STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT

Publié par medisma sur 15 Mars 2007, 16:07pm

Catégories : #lintegral

 

COMPRENDRE LES MARCHES BOURSIERS : EXEMPLE D'EURONEXT

ET STRUCTURE DU MARCHE FRANCAIS

 





                                                                                       1- EURONEXT


EURONEXT est officiellement née le 22 septembre 2000, de la fusion des bourses d'Amsterdam (AEX), de Bruxelles (BXS), et de Paris (ParisBourse). Les actionnaires des trois marchés ont apporté leurs actions à la nouvelle entité, EURONEXT NV, une société de droit irlandais.

Ainsi, pour la première fois dans le monde, trois bourses de trois pays différents fusionnent pour créer une seule et même société qui devient le premier marché d'actions, de dérivés et de marchandises transfrontalier totalement intégré. Début 2001, ce marché comptait environ 1900 sociétés qui représentaient une capitalisation de 2 700 milliards d'euros.
Depuis la création d'Euronext, cette dernière s'est agrandie en acceuillant en son sein, la bourse de Lisbonne (Portugal) ainsi que les marchés dérivés anglais (LIFFE).

La création de cette bourse paneuropéenne répond à la demande des utilisateurs de marché qui recherchent plus d'efficacité pour la négociation, la compensation et le règlement livraison des titres. Avec EURONEXT les clients et les actionnaires bénéficient notamment de réduction de coûts, d'une liquidité et d'une transparence accrues et d'un mécanisme de fixation des prix plus efficace grâce à la création d'un carnet d'ordre central.

Les sociétés restent cotées sur leur bourse d'origine, mais tous les titres sont négociés sur une seule plate-forme de négociation intégrée, et les règles d'admission sont harmonisées. Par conséquent les sociétés qui désirent s'introduire sur Euronext, peuvent choisir leur point d'entrée : Amsterdam, Bruxelles ou Paris.


 

2- STRUCTURE DU MARCHE FRANCAIS

 





Les autorités de marchés ont longtemps compartimenté les valeurs suivant plusieurs marchés : Premier Marché, Second Marché, Nouveau Marché....Les actions des différentes sociétés y étant classées suivant leur taille et leur volume d'activité.

Des changements majeurs sont cependant intervenus au début de l'année 2005, avec une nouvelle organisation, beaucoup plus claire pour l'investisseur.


Un marché unique : Eurolist

Désormais, toutes les sociétés, quelque soit leur taille, font partie du même marché : Eurolist.
Cette liste unique rassemble l'ensemble des valeurs cotées à la Bourse de Paris. Ces dernières, qu'elles soient des multinationales ou des sociétés familiales bénéficient d'un cadre réglementaire homogène : mêmes obligations de publication des résultats ou d'introduction sur le marché notamment.
Toutefois, pour distinguer ces différentes entreprises au sein d'Eurolist, Euronext a mis en place un critère d'identification suivant la capitalisation des sociétés. La capitalisation étant la « taille boursière » d'une société.

Ainsi, on trouve trois groupes :

- les blue chips (valeurs supérieures à 1 milliard d'euros)
- les valeurs moyennes (entre 1 milliard et 150 millions d'euros)
- les petites valeurs (capitalisation inférieure à 150 millions d'euros)

A noter que cette liste unique ne contient que des valeurs françaises. On trouve en plus d'Eurolist, deux sous groupes : l'un pour les sociétés de la zone euro, l'autre pour les sociétés internationales (hors de la zone euro) et qui sont cotées à Paris.

Le Marché Libre : un cas à part

A côté de ce grand marché réglementé, cohabite un marché non-reglementé, le Marché Libre. Ce marché qui n'a pas été touché par la réforme de 2005 visant à regrouper toutes les valeurs au sein d'un même marché est un cas un peu à part.

Les sociétés qui rentrent sur ce marché sont souvent de très petites sociétés. Cela leur permet de s'acclimater à la bourse sans trop de contraintes. Il faut savoir que ce compartiment qui ne bénéficie pas des mêmes conditions de transparence qu'Eurolist souffre d'une défiance des investisseurs. En effet les entreprises du marché libre ne sont pas, par exemple, obligées de publier des comptes trimestriels ou semestriels, seule une publication annuelle étant exigée.

Les modalités de règlement

Deux types de règlements cohabitent à la bourse de Paris :

- le système du comptant qui est la norme : le règlement des titres et leur livraison est simultané. Dans ce système, lorsque vous décidez d'acheter des actions, vous le payez instantanément et elles sont créditées en même temps sur votre compte-titre ;

- le Service de Règlement Différé (SRD), qui permet de négocier à terme, c'est à dire qu'il y a un décalage entre le jour de la négociation (achat ou vente) et le jour de règlement ou de livraison des titres
. Vous pouvez en conséquence acheter des actions et ne les payer qu'à la fin du mois, ce système s'apparente au crédit. Le SRD ne concerne cependant pas toutes les valeurs, seule une sélection d'entre elles en bénéficient.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents