Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


DES DIZAINES DE MILLIERS DE MAROCAINS MORTS POUR LA FRANCE : LE BLACK-OUT DANS LES MANUELS DE L'HISTOIRE ! HONTE A L'ANCIENNE METROPOLE !

Publié par medisma sur 24 Mars 2007, 21:06pm

Catégories : #lintegral

DES DIXAINES DE MILLIERS DE MAROCAINS  MORTS POUR LA FRANCE :

Evénement totalement escamoté dans les manuels de l’histoire. 

Des soldats marocains ont participé de gré ou de force aux combats lors des deux guerres mondiales.

 

Selon le témoignage d’Agnès Reis, Les 14 et 15 mai 1940, 2300 Marocains se sont battus aux côtés des Français à Gembloux (en Belgique)  contre les blindés de l'armée allemande. Gembloux était un nœud stratégique à dénouer. La bataille a été véritablement décisive : elle fut l'une des seules victoires de l'armée de terre française. Depuis lors, les Allemands ne sont plus parvenus à franchir les lignes françaises dans la région. A noter que 2250 Marocains sont enterrés à Chastre, près de Gembloux. Mais aucune manifestation n’est aujourd’hui organisée à leur mémoire.

 Ainsi, la participation des Marocains aux deux guerres mondiales demeure-elle totalement escamotée. Pourtant sans leur présence et celle des autres Africains enrôlés, les deux guerres auraient pu suivre un autre cheminement.

 Les goums, une chair à canon indispensable

 En 1914, le Maroc est sous Protectorat français depuis deux ans seulement. Mais le pays n'est pas encore entièrement occupé. Nombre de régions résistent à l'occupant. En Europe, l'Autriche-Hongrie et l'Allemagne entrent en guerre contre la Russie, la Grande-Bretagne et la France. La métropole en difficulté, les marocains se voient obligés de contribuer à l'effort de guerre. Le Résident général Lyautey envoie en France la presque totalité de ses troupes (soit 14 goums). Mais la situation dans les tranchées demande toujours plus de soldats et, à la fin de la guerre, le nombre de goums passe à 25. Au total, ce sont près de 80 000 Marocains qui ont été envoyés dans les tranchées. Il est vrai que la France réclamait toujours plus de soldats, mais Lyautey, convaincu des qualités guerrières des goums faisait en sorte d'en envoyer toujours plus. Très souvent placés en première ligne lors des combats, les marocains connaîtront des pertes proportionnellement égales à celles des poilus français.

 

 

 Tout pour la France  

 

 

      Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. Deux jours plus tard, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre au IIIe Reich. De 1940 à 1945, le Maroc sous domination française, se lance corps et âme dans la guerre. Dès 1939, Sidi Mohammed ben Youssef (le futur Roi Mohammed V) offre un soutien inconditionnel à la France. L'armée de l’hexagone ne rencontre aucune difficulté à recruter des soldats. Au contraire, ils sont des milliers à vouloir s'enrôler. Les paroles de cette chanson des goums en témoignent :

    « Vêtus de nos robes de laine. Nous avons laissé nos troupeaux. Notre montagne ou notre plaine. Pour ne connaître qu'un drapeau (...) Pour la France ! Pour le Maroc. » Toutes classes sociales confondues, certains sont attirés par l'aventure, d'autres par l'appât du gain. Les tirailleurs africains deviennent l'élite de l'infanterie française. Le Maroc, en outre, contribue financièrement à la guerre, en créant de nouvelles taxes. Dans les secteurs agricoles, miniers et industriels, des plans spéciaux sont mis sur pied pour satisfaire aux besoins de la France. S'ensuit le rationnement des denrées alimentaires, des contrôles incessants des stocks, la hausse des prix, le marché noir...une situation difficile à supporter pour les marocains, malgré leur dévouement  à la cause .

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
POUR TOUJOURS.
Répondre
B
et comment les françaises nous remercient? en se donnant au noirs & en étant raciste avec les maghrébins.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents