Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Un pote de Sarko se fait rouler par un cheikh

Publié par medisma sur 24 Octobre 2010, 15:50pm

Catégories : #lintegral

balkany.jpgDans sa dernière livraison, Canard Enchaîné révèle dans un article intitulé « Balkany se fait rouler par un cheikh en bois »,  qu’un vieux pote de Sarko, Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret, ne s'en vante guère, mais il vient de se faire berner par un cheikh saoudien Mohamed bin Issa al Jaber, président du groupe immobilier MBl, dont le siège est à Londres. Et pas qu'un peu : la douloureuse se monte, pour la commune, à 243 millions, soit le double du budget annuel communal. En 2009, le cheikh avait signé en grande pompe à la mairie, et en présence de la ministre des Finances, Christine Lagarde, un contrat en or massif. Cet homme d'affaires promettait de bâtir à Levallois d'ici à la fin 2012 deux tours pour un investissement de 1 milliard. Et 243 millions devaient atterrir dans les caisses municipales au titre des droits à construire. Cette manne était censée sauver d'une faillite imminente la ville la plus endettée de France (800 millions de dettes, soit 12412 euros par habitant).

sheikh.jpgMais, depuis, plus rien. Le chantier n'a jamais démarré. Surtout, aucun des paiements promis n'a été effectué. Le cheikh, qui accumule les ennuis financiers, ne règle même plus ses fournisseurs, et Levallois risque désormais la mise sous tutelle préfectora1e. Au dernier conseil municipal, Balkany a annoncé qu'il avait saisi le tribunal de commerce. Mais, comme l'a révélé le journal« Challenges»,  cette action en justice a été stoppée net sur ordre de Sarko : pas question de fâcher les Saoudiens alors que la France discute avec eux contrats nucléaires et construction d'une ligne de TGV. Balkany appréciera la sollicitude du grand chef ...

H.L

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Un cheikh saisi par le fisc<br /> <br /> <br /> Le Point.fr - Publié le 16/02/2012 à 15:14<br /> <br /> <br /> Mohamed Bin Issa al-Jaber avait été choisi par Balkany pour construire des tours de plus 150 mètres à Levallois.<br /> <br /> <br /> Le cheikh saoudien Mohamed Bin Issa al-Jaber, qui s'est fait connaître en s'alliant à Patrick Balkany dans le<br /> projet pharaonique de tours jumelles de 40 étages et de 164 m de haut dominant la Seine à Levallois, a quelques soucis avec le fisc. Le Trésor public lui réclame des dettes fiscales et sociales.<br /> Pour se payer, l'administration a débarqué au beau milieu d'un de ses hôtels, Amarante à Cannes, pour en saisir les meubles et les faire vendre aux enchères. Le milliardaire possède près d'une<br /> trentaine d'hôtels en France.<br /> <br /> <br /> Une enquête sur la situation financière de JJW, son entreprise, a été diligentée par le tribunal de commerce de Paris. Contactés par téléphone, JJW France et maître Ardavan Amir Aslani, avocat<br /> des principaux créanciers, se sont refusés à tout commentaire.<br /> <br /> <br /> C'est sans doute en raison de ses déboires que les investissements à Levallois ont capoté. En juin 2008, Mohamed Bin Issa al-Jaber avait acheté 240 millions d'euros les droits à construire ces<br /> futurs immeubles qui devaient être livrés en 2012, selon La Gazette des communes. Accumulant les retards de paiement, le cheikh saoudien a été débarqué par Balkany, qui l'avait pourtant<br /> choisi trois ans auparavant.<br /> <br /> <br /> Et vendredi dernier, le tribunal de commerce de Paris a condamné le magnat saoudien à payer 20 millions de dommages et intérêts à la ville.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Par Aziz Zemouri<br />
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents