Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Cette criminelle France de Sarko

Publié par medisma sur 12 Avril 2011, 21:20pm

Catégories : #lintegral

Gabrielle GANGAI dénonce avec vigueur l’intervention militaire occidentale en Lybie, la participation française particulièrement active ainsi que les réactions mitigées des journalistes et médias de l’Hexagone. Pour elle, la désinformation supplante majestueusement l’information dans les médias, ce qui est évidemment inacceptable.  Et elle poursuit : ....

bhl.jpgL’apparition bondissante, d’un plateau télé à un micro radio d’un Bernard Henry-Lévy(Photo ci-contre), était pourtant la signature d’une arnaque de l’appareil de désinformation. L’entendre se vanter dans les médias français d’avoir présenté les dirigeants du conseil national de transition à Sarkozy donnait une idée de ce qui était en train de se préparer (BHL et son invention des indiens mosquitos du Nicaragua (1)), donnait une idée de ce que l’intervention française n’allait pas soutenir une guerre de libération nationale ou protéger une révolte populaire semblable à celle de la Tunisie et de l’Egypte.

Aucun des premiers expatriés européens n’a mentionné à sa descente d’avion devant micros et caméras des massacres de la population libyenne par son "dictateur" (témoignages rapidement occultés).

Le 8 mars une commission de l’Union européenne avait constaté l’absence de bombardements à Tripoli, son rapport a été enterré.....

La Libye n’agresse personne, ne bombarde ni ne détruit aucun de ses voisins, n’enferme pas un million et demi de personnes dans un blocus illégal comme à Gaza... mais qu’importe on nous assure que cette guerre vise à protéger les civils du massacre projeté par Kadhafi.

vous-avez-dit-complot-copie11_1258422363.jpgParmi les volontaires qui iront bombarder la Libye aux noms des "droits humains" et du "droit international" se trouvent pourtant deux états du Golfe gouvernés par des monarchies héréditaires qui ont envoyé leurs troupes au Barhein pour écraser dans le sang la requête populaire de démocratie 3 jours avant le 17 mars.

Plus de 350 avions, des dizaines de navires de tout l’occident bombardent dès après le 17 mars un pays sans défense.

Cela s’appelle un carnage humanitaire et c’est ce qu’on fait les avions français couverts, notamment au soir des bombardements les plus meurtriers, par un reportage de Mémona Hinterman sur antenne2 où devant des millions de téléspectateurs un vieux monsieur d’une ville de l’est libyen parlant un français parfait montrait sa maison par endroits mitraillée par les forces kadhafistes.

1531427-copie-1.jpgCette guerre humanitaire à l’uranium appauvri restera probablement dans l’histoire comme l’une des plus grandes opérations de désinformation et de violation du droit international de notre époque.

Les français qui se sont forgés leurs opinions d’après ce qu’en ont dit leurs médias et leur gouvernement ont été abusés et doivent le reconnaître, fussent-ils eux mêmes journalistes en retraite ou en activité. S’ils pensent encore que tel n’est pas le cas qu’ils fournissent alors des sources alternatives et crédibles....

Déjà la présence française en Afganistan coûte à nos salaires et retraites 700 millions d’euro/an. La dépense la plus élevée du porte-avions Charles de Gaulle est d’1 million d’euro/jour. Selon les estimations les 3 premiers jours de furia française auraient coûté entre 4,5 et 5,2 millions d’euro.

Combien coûtera cette guerre 200, 300 millions ou plus... Les marchands d’armes propriétaires de la plupart des médias français doivent se féliciter de ce bon retour sur investissements....

"En Libye il y a maintenant des milliers de victimes innocentes et les médias y ont une grande part de responsabilités".

Les journalistes français, les partis et organisations progressistes portent une grande responsabilité dans le fait que ne se lèvent pas en France plus de protestations contre cette guerre criminelle.

Pourtant ils savent maintenant beaucoup de choses sur "les insurgés de la liberté" de cette guerre civile dont le pivot est la ville de Benghazi et sur l’aide qui leur a été apportée par les puissances occidentales hier et aujourd’hui.

Peuvent-ils encore croire ou faire semblant de croire que nous y protégeons les populations civiles ?

(1) en 1986 BHL avait inventé la cause des indiens mosquitos massacrés par le totalitarisme de Daniel Ortega au Nicaragua. Tous les médias français ont fait pleurer sur les indiens mosquitos pendant que les contras armés par les Etats-Unis et basés au Honduras attaquaient des cibles de civils comme des coopératives paysannes ou des cliniques, pour faciliter leurs crimes les E-U contrôlaient l’espace aérien du Nicaragua et fournissait les contras en équipements de communication sophistiqués.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents