Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Cette milliardaire ‘démente et lucide’ aux comptes occultes....

Publié par medisma sur 22 Novembre 2011, 22:16pm

Catégories : #lintegral

Le fisc réclame près de 108 millions d'euros à Liliane Bettencourt*

 Le redressement fiscal record fait suite à la découverte des comptes cachés à l'étranger et de la mystérieuse île d'Arros de l'héritière du groupe L'Oréal.

liliane-bettencourt-5532628otesx_1713.jpg Selon le Nouvel Obs,  le fisc français réclame près de 108 millions d'euros d'impôts impayés à l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt après la découverte de comptes occultes à l'étranger et d'une île des Seychelles achetée clandestinement, a-t-on appris mardi 22 novembre de source proche du gouvernement.

Le cabinet de la ministre du Budget Valérie Pécresse a confirmé l'existence d'un redressement évoqué par le site d'information Mediapart, sans souhaiter en préciser le montant.

15e fortune au monde

Il porte sur 108 millions, a dit la source proche du gouvernement, expliquant que le montant de 78 millions d'euros évoqué par Mediapart s'ajoutait à un autre redressement portant sur une trentaine de millions.

Ce montant global de 108 millions, encore en discussion, est abordable pour la milliardaire de 89 ans, considérée comme la troisième fortune de France et la 15e au monde avec environ 17 milliards d'euros, selon des classements de Challenges et Forbes.

Cette procédure fiscale est la conséquence de l'enquête pénale engagée après la remise à la justice d'enregistrements clandestins de conversations en 2010 entre la milliardaire et son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre.

"démence"

Les sommes aujourd'hui exigées au titre de l'impôt sur la fortune (ISF) pour les années 2004 à 2010 et, au titre de l'impôt sur le revenu, pour les années 2006 à 2009, sont encore en négociation avec le fisc, dit Mediapart. Ces discussions devraient être menées avec les avocats de Françoise Meyers, fille de Liliane Bettencourt, qui a obtenu de gérer la tutelle de sa mère ordonnée fin octobre par la justice du fait d'un état de "démence" constaté par des experts.

Le fisc, qui mène ses enquêtes en parallèle à celles de la justice pénale, a découvert 12 comptes bancaires cachés en Suisse et à Singapour, qui recelaient près de 100 millions d'euros fin 2010. L'île d'Arros, dans les Seychelles, où Liliane Bettencourt passe ses vacances, a été acquise en 1997 via le Liechtenstein et non déclarée.

La milliardaire avait annoncé le rapatriement en France de ses avoirs cachés en 2010, après la publication des enregistrements compromettants.

Une "différence de traitement intolérable"

L'enquête pénale en cours à Bordeaux vise notamment des soupçons de financement politique illégal au profit supposé de l'UMP et de Nicolas Sarkozy, ce qui avait conduit l'opposition à estimer que la milliardaire bénéficiait de favoritisme fiscal.

Le Parti socialiste s'est félicité de ce redressement fiscal dans un communiqué, tout en s'étonnant de son caractère tardif. "Il aura fallu des mois de révélations de journalistes, des interventions répétées de l'opposition pour que la loi soit respectée. La responsabilité n'est manifestement pas au programme pour tous", écrit-il.

"A l'heure où la droite (...) ne cesse d'exiger des bénéficiaires du RSA et même des malades d'être responsables, la différence de traitement entre les citoyens selon qu'ils soient riches ou pas est intolérable", ajoute-t-il.

 

Qui est Liliane Bettencourt  ?

*Liliane Bettencourt, née Liliane Schueller le 21 octobre 1922 dans le 7e arrondissement de Paris (France), est une femme d'affaires française, par ailleurs fille unique et héritière d'Eugène Schueller, fondateur (entre autres) de la Société française de teintures inoffensives pour cheveux devenue depuis le groupe L'Oréal et de Louise Doncieux, femme d'affaires (1885-1927).

Veuve de l'ancien ministre André Bettencourt, elle est la première actionnaire du groupe L'Oréal. Elle est en 2011 la troisième fortune française, la femme la plus riche de France et la 15e personne la plus riche du monde avec une fortune estimée à 17 milliards d'euros.

Les années qui suivent la mort  de  son mari en 2007  sont marquées par deux affaires judiciaires : l'affaire Banier-Bettencourt et l'affaire Woerth-Bettencourt, largement reprises par la presse, et qui amènent Liliane Bettencourt à s'exprimer publiquement.

La première affaire concerne une plainte de sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers, qui, en décembre 2008, accuse d'abus de faiblesse l'artiste François-Marie Banier, que sa mère a rencontré au milieu des années 1980. Elle le soupçonne d'avoir largement profité de l'argent de sa mère, qui s'en défend, et demande la mise en tutelle de cette dernière. L'avocat de Liliane Bettencourt, Me Georges Kiejman, annonce le 28 août 2010 que celle-ci a révoqué, courant juillet, la qualité de légataire universel accordée à François-Marie Banier.  Le 7 décembre 2010, Lilianne Bettencourt et sa fille annoncent à la presse leur réconciliation.

Liliane Bettencourt est également mise en cause dans une affaire politico-financière, l'affaire Woerth-Bettencourt. Cette affaire concerne les relations qu'entretiennent le gouvernement et le président de la République avec la milliardaire. Liliane Bettencourt a financé légalement des partis et personnalités, mais est également soupçonnée d'avoir financé illégalement la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Sous la présidence de ce dernier, le Trésor public a remboursé 100 millions d'euros au cours des quatre dernières années à Liliane Bettencourt au titre du bouclier fiscal.

L'économiste Thomas Piketty explique qu'elle lui suffit en tant que rentière de ne se verser annuellement que des dividendes relativement modestes pour que le montant de son ISF lui soit quasi intégralement remboursé en vertu du bouclier fiscal. Liliane Bettencourt se retrouve ainsi d'après ses calculs avec un taux d'imposition très faible, d'environ 6 % de ses revenus, « bien inférieur à celui des salariés de L’Oréal, et de tous ceux qui n’ont que leur travail pour vivre » souligne-t-il.

Ce jour,  22 novembre 2011, Mediapart révèle que le fisc, dans le cadre d'un redressement fiscal, réclame à Liliane Bettencourt 77 752 139 euros au titre de l'impôt sur la fortune (ISF) pour les années 2004 à 2010 et, au titre de l'impôt sur le revenu, pour les années 2006 à 2009

Liliane Bettencourt réside à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), depuis plusieurs années.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents