Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Comprendre l'Indice de Volatilité VIX

Publié par medisma sur 19 Janvier 2013, 20:42pm

Catégories : #lintegral

Une mesure de l’état d’esprit des investisseurs

vix.jpgEtabli en 1993 sur le CBOE* (Chicago Board Options Exchange), le Volatility Index (VIX) mesure la volatilité à 30 jours des marchés d’actions américains, et tout aussi bien le risque de marché, par anticipation de l’évolution de l’indice boursier S&P 500.

Selon un mode calcul redéfini en 2003 (en 1993, il était basé sur le S&P 100), le VIX est obtenu avec la moyenne pondérée des options d’achat (call) et de vente (put) de l’indice S&P 500. Le VIX mesure donc les anticipations, ou plutôt le sentiment des investisseurs intervenant sur les principaux marchés d’actions américains. Il existe également des indicateurs de volatilité basés sur les actions cotées exclusivement sur le Nasdaq (VXN), ou encore sur les actions listées dans l’indice Dow Jones (VXD).

Variations quotidiennes et interprétation

En théorie, plus la valeur de l’indice de volatilité VIX est forte, plus le degré d’instabilité des marchés est important, plus un pessimisme élevé est de mise sur les marchés d’actions américains.

Ainsi la valeur historique de 89,53 fut-elle atteinte par le VIX au mois d’octobre 2008, au plus fort de la débâcle financière qui ne fut empêchée in extremis que par l’intervention concertée des gouvernements des grands pays.

Toujours en théorie, une faible valeur du VIX indiquerait un relatif optimisme des marchés, mais ce sont les variations de l’indice VIX qui comptent plus que sa valeur elle-même.

Ainsi, une forte progression du VIX signera l’installation d’une tendance baissière confirmée (et non pas d’un simple retournement à la baisse), de même que le VIX restera faible (en dessous de 20 points) sur un marché haussier.

Parallèlement, un retournement à la hausse d’un marché baissier se manifestera par une baisse du VIX. A suivre les variations du VIX, et non pas spécifiquement ses valeurs absolues, on constate que les fortes baisses des marchés d’actions US sont toujours accompagnées de fortes hausses du VIX : + 34 % en octobre 1997 ; + 64 % en février 2007 ; + 34 % en octobre 2008 ; + 50 % le 8 août 2011.

Du côté du Forex, c’est la corrélation de la valeur de l’USD avec les marchés d’actions américains qui donne tout son poids au suivi de la volatilité VIX : très schématiquement, un indice VIX en baisse laisserait augurer d’une appréciation de l’USD.

 Produits dérivés

En mars 2004 furent lancés les premiers contrats à terme (futures) ayant l’indice de volatilité VIX pour sous-jacent sur le CBOE Futures Exchange (CFE). A bien y réfléchir, ces contrats sont des sortes de futures sur futures, puisque le VIX mesure une anticipation à 30 jours de l’évolution de l’indice S&P 500. En 2006, le CBOE lance des options sur le VIX, puis des options binaires en 2008.

Des trackers (Exchange Traded Funds) suivent aussi l’évolution du VIX sur les places financières de New York (NYSE) et de Londres (LES). Surnommé « indice de la peur », le Volatility Index est aussi un indice de la confiance, qui mesure la plus ou moins grande aversion pour le risque des investisseurs. 

*Le CBOE ou Chicago Board of Options Exchange est la Bourse de Chicago spécialisée dans les options sur un grand nombre d'actifs financiers ou non.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents