Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Goldman Sachs : la banque qui dirige le monde

Publié par medisma sur 5 Septembre 2012, 19:27pm

Catégories : #lintegral

Gouvernements, institutions internationales, grandes entreprises... Nul acteur de l'économie et de la finance n'échappe aujourd'hui à la toile tissée par Goldman Sachs, une "méga-banque" sans laquelle peu de décisions sont prises, et grâce à laquelle nombre de "coups" sont mis en œuvre. Au risque, souvent, de flirter avec l'illégalité.

 

 

Hier 4 septembre, Arte a diffusé une enquête édifiante sur Goldman Sachs.

 

capture-d2019e0301cran-2012-06-02-a0300-17_14_02.jpg

 

On y découvre les coulisses d’une Méga-banque prête à tout pour gagner de l’argent, y compris écraser tout sur son passage, et notamment la concurrence.

Coups bas à la limite de la légalité, organisation internationale super-puissante dotée d’un réseau d’influence énorme, la banque Goldman Sachs est une machine à générer de l’argent, peu importe les moyens utilisés.

C’est un excellent documentaire de Jérôme Fritel et Marc Roche sur la banque qui dirige le monde en plaçant ses hommes dans toutes les plus hautes institutions. Cette banque représente également des excès lors de la crise de 2008 ou lors du maquillage des comptes de la Grèce pour favoriser son entrée dans l'Union Européenne en 2001.

Documentaire très complet même si on omet de dire que Goldman Sachs a également subventionner la campagne électorale de Barack Obama en 2008 à hauteur d'1 million de dollars:

http://www.opensecrets.org/pres08/contrib.php?cycle=2008&cid=N00009638

Goldman-Sachs.jpgDepuis cinq ans, la banque d’affaires américaine Goldman Sachs incarne tous les excès et dérives de la spéculation financière. Après s’être enrichie pendant la crise des « subprimes » en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été sauvée de la faillite grâce à ses appuis politiques. Quand le krach financier traverse l’Atlantique, Goldman Sachs devient l’un des protagonistes de la crise de l’euro en pariant contre la monnaie unique, après avoir maquillé les comptes de la Grèce. Quand les gouvernements européens tombent les uns après les autres, "la Firme" en profite pour étendre son formidable réseau d’influence sur le Vieux Continent.

Un empire invisible

Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. Un empire de l’argent sur lequel le soleil ne se couche jamais, qui a transformé la planète en un vaste casino, pariant sur tout et n’importe quoi pour engranger toujours plus de profits. Grâce à son réseau d’influence unique au monde et son armée de 30.000 moines banquiers, Goldman Sachs a su profiter de ces cinq années de crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l’impunité des justices américaines et européennes.
Ce documentaire est une plongée au cœur de ce pouvoir qui ne reconnaît aucune frontière, ni aucune limite et menace directement les démocraties. Les témoignages, à visage découvert, d’anciens salariés de Goldman Sachs, de banquiers concurrents, de régulateurs, de leaders politiques, d’économistes et de journalistes spécialisés dévoilent pour la première fois la toute puissance financière et politique de "la banque qui dirige le monde".

Regardez à présent la bande-annonce du reportage de Marc Roche et Jérôme Fritel :

 

 

Comme le rappelle un internaute sur Arte à la suite de cette enquête, il faut bien se rendre compte que :

 

extrait-de-goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde.jpg« - M. Draghi, qui fait la pluie et le beau temps en matière économique dans l’EU, puisqu’il est directeur de Banque Centrale Européenne, vient du moule de Goldman Sachs et qu’il a été élu par les dirigeants européens sans l’aval des peuples européens.

« - Mario Monti : Actuel Premier ministre d’Italie après la démission de Berlusconi. Ancien directeur de la Trilatérale, ancien membre de la direction du groupe de Bilderberg, conseiller de Goldman Sachs durant la période où le déficit grec a été caché. Non élu par le peuple.

« - Lucas Papademos : Ancien Premier ministre grec après la démission de Papandreou. Gouverneur de la Federal Reserve Bank de Boston (1993-94), gouverneur de la Banque Centrale de Grèce (1994-2002), vice-président de la Banque centrale européenne (2002-2010), membre de la Trilatérale depuis 1998. A truqué les comptes de la Grèce avec le concours actif de Goldman Sachs, ce qui a conduit en grande partie à la crise que subit le pays actuellement. Non élu par le peuple. »

Source : arte.tv

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> LES<br /> EMPIRES TOMBENT LES UNS LES AUTRES(fermaton.over-blog.com)<br />
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents