Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


L’anti-hollandisme pointe son nez et ira crescendo

Publié par medisma sur 30 Septembre 2012, 21:44pm

Catégories : #lintegral

 

  Un "front populaire" contre le traité européen

 

A l'appel d'une soixantaine d'organisations, 80.000 personnes, selon le Front de gauche, ont défilé dimanche à Paris contre le traité européen. Cette manifestation, qui vise à mettre la pression sur François Hollande, n'est que "le début du combat" selon ses organisateurs.

Manifestation-anti-traite-europeen.jpg Pendant deux bonnes heures, la foule a marché non seulement contre le pacte budgétaire de stabilité, le traité européen que doit ratifier le Parlement dans un peu plus d'une semaine, mais aussi contre les politiques de rigueur. "Mobiliser contre le traité, c'est aussi dire que le budget 2013 (présenté vendredi par le gouvernement, Ndlr) est inacceptable", résume au JDD.fr Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de gauche.

La gauche radicale réunie

...Toutes les composantes de la gauche radicale se trouvent bien dans le cortège.  Au total, une soixantaine d'organisations se sont jointes à l'appel à manifester. ...

"Sur l'essentiel, nous nous retrouvons"

Tous veulent contrer la ratification du traité européen au Parlement. Si certains espèrent que leur mobilisation sera "une prise de conscience pour le gouvernement", comme l'explique Mathilde, une jeune étudiante qui aurait souhaité défiler "contre les précédents traités européens", d'autres sont plus pessimistes. "La ratification au Parlement, c'est une blague. C'est déjà fait même!", lance Claude, un enseignant retraité et désormais membre d'Attac.

Anti-hollandisme

Manifestation-anti-HollandePour le Front de gauche, la seule alternative juridique et politique à une ratification au Parlement est le référendum. "Hollande doit s'appuyer sur le peuple", résume Francis Parny. Une idée qui ne fait pas l'unanimité chez les militants. "On a dit 'non' en 2005 et ils ont quand même imposé ce qu'ils voulaient faire via le traité de Lisbonne", estime un membre du Parti ouvrier indépendant, petite formation de la gauche radicale. "Ayrault voulait un référendum en 2008 lors du traité de Lisbonne. Maintenant qu'il est au pouvoir, il n'est pas prêt à nous l'accorder", tranche Sébastien, le militant au Parti de gauche.

Si Jean-Marc Ayrault est critiqué, François Hollande est détesté. "Ses promesses de campagne se résument, a posteriori, à une suite de trahisons",  lance Claude, le retraité chez Attac. "Moi, j'ai voté pour Hollande au second tour. Mais le changement ne semble jamais arriver", lance Emilie, qui défile au côté d'un collectif de féministes. Le défilé de dimanche est donc la première manifestation anti-Hollande.

"On voit bien qu'il y aura d'autres étapes dans cette contestation grandissante", note Eric Coquerel du Parti de gauche. "Tout cela va s'amplifier", lance en écho le secrétaire national du PCF Pierre Laurent. Reste que le traité européen devrait, sauf surprise, être ratifié par le Parlement. Mais pour Annick Coupé, porte-parole de l'Union syndicale Solidaires, "ce que nous engrangeons aujourd'hui en termes de rapport de force, on va le réutiliser pour les prochains combats". Forte de sa première démonstration de force, la gauche radicale promet d'être unie lors des prochains rendez-vous sociaux.

Extraits de l’article de Gaël Vaillant - leJDD.fr

 

Le coup de gueule de Politis

 

 

Tvnetcitoyenne

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> comment peut on gouverner  proprement avec un ramassis de cons<br />
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents