Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


L’inflation, un phénomène monétaire

Publié par medisma sur 7 Septembre 2012, 20:02pm

Catégories : #lintegral

 

 

inflation.jpg

 

 

Le public sait désormais que les actions de la Fed, tout particulièrement depuis 2008, sont extrêmement inflationnistes, et qu’elles finiront par causer beaucoup de dommages à l’économie de leur pays sur le long terme. Il commence à comprendre ce que de très nombreux économistes ne comprennent toujours pas : que l’inflation est un phénomène monétaire, et que l’augmentation des prix n’est qu’un symptôme de ce phénomène. Les prix finissent par augmenter lorsque la réserve de dollars (papiers ou électroniques) augmente plus rapidement que la quantité de biens et services disponibles sur le marché.

 

Inflation2.jpgCette vérité fondamentale a été expliquée dans le détail par Milton Friedman et beaucoup d’autres. Les économistes Keynésiens d’aujourd’hui n’ont donc plus aucune excuse lorsqu’ils affirment que ‘l’inflation est sous contrôle’. Les citoyens n’ont pas besoin d’un doctorat pour jeter un œil aux bilans de la Fed et se rendre compte de l’ampleur de la création monétaire ayant eu lieu ces quelques dernières années. Ils savent qu’elle finira par avoir des conséquences très graves.

 

J’ai déjà beaucoup parlé de l’inflation, et de la manière dont la création de monnaie par la Fed représente en réalité une taxe. Chaque dollar créé à partir de rien dilue la valeur des dollars dont vous disposez dans votre portefeuille et sur votre compte épargne. La vérité, c’est que nous commençons seulement à subir les effets de l’augmentation de la masse monétaire menée par la Fed. Comme Alan Greenspan, ancien directeur de la Fed, l’expliquait récemment à Larry Kudlow, une majorité des dépôts de dollars créés par la Fed par le biais de ses politiques de quantitative easing ne sortent jamais des bilans des banques membres de la Fed. Du fait de leur inquiétude au vu de la conjoncture économique, les banques ne prêtent plus d’argent, les entreprises ne se développent plus, et les individus se débarrassent de leurs dettes. Ainsi, une grande partie des trillions de dollars créés par la Fed depuis 2008 n’a jamais été déployée. Lorsque les banques commenceront à prêter cet argent, ces dollars feront leur entrée dans l’économie et les prix, sur l’ensemble des secteurs économiques, augmenteront de manière exponentielle.

 

Ce qui est encore plus grave, c'est que la monnaie nouvellement créée bénéficie aux intérêts financiers recevant les faveurs du gouvernement, et tout particulièrement aux banques. Avec le temps, l’inflation monétaire se traduit toujours par une dévaluation de l’épargne et du pouvoir d’achat. Cette dévaluation décourage l’épargne, qui représente la clé de l’accumulation de capital et de l’investissement dans une économie saine. L’inflation tend également à nuire tout particulièrement aux retraités et à ceux ayant des revenus fixes.

 

Durant des décennies, la banque centrale a opéré sans aucun contrôle, a entraîné une évaporation de l’épargne, une perte de pouvoir d’achat, et une diminution du niveau de vie des citoyens. En perturbant les prix et donc les signaux qu’envoient les marchés, elle a poussé de nombreux individus et entreprises à prendre de mauvaises décisions d’allocation de capital. Elle a entraîné une ruine financière en alimentant des cycles de type croissance-récession que beaucoup blâment sur le capitalisme. Et elle fait tout cela dans le plus grand secret, au bénéfice des élites financières et politiques.

 Il est temps d’auditer la Fed et de mettre fin à son emprise sur la monnaie et l’économie.

 Sources : 24hgold.com/ Ron Paul - Daily Paul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents